dimanche 28 février 2010

Ariary


Une nécessaire dévaluation ?


Depuis juin, la monnaie malgache a connu une baisse plus ou moins sensible de sa valeur. Cette mauvaise forme de l’ariary provoque des inquiétudes de certains opérateurs économiques mais aussi chez les autorités qui se battent depuis plusieurs mois pour éviter une véritable descente aux enfers de la monnaie nationale. Des analystes estiment que c’est la pression spéculative subie par la monnaie européenne qui est l’une des principales causes de cette tendance baissière. Mais il ne faut pas non plus négliger la faible performance des activités tournées vers l’exportation, fortement touchées par la crise mondiale et par la période d’instabilité politique que traverse le pays. La suspension de plusieurs programmes d’aide depuis fin 2008 a également eu des impacts sensibles sur l’économie du pays en général et sur la santé de l’ariary en particulier.

ENERGIE


URANIUM
Une quinzaine d’entreprises dans l’arène


Kozone Natural Ressource va exploiter l'uranium dans une superficie totale de 352km2 à Beraketa et Isoanala, à 1000 kilomètres au sud d'Antanarivo. Le patron de cette firme coréenne, Jack Kang, a déclaré qu’un investissement de 3 millions de dollars est prévu durant la phase d’exploration. Red Island Ressources a pour sa part obtenu son permis d'exploration en 2007. Une convention sur l'exploration des gîtes d'uranium a été signée entre cette société australienne et l'Office des mines nationales et des industries stratégiques (Omnis) et le permis d'exploration porte sur 14 000 carrés de 625 m2 soit environ 5 200 km2 dans la région de Morondava. (Lire la suite sur la version papier en vente depuis le 25/02/2010)

N E W S