vendredi 20 août 2010

Economie malgache


PPN, Prix généralement maîtrisés


Les prix du riz relevés auprès des grands marchés de la capitale sont généralement stables. Concernant le riz import, le phénomène de hausse légère constaté au tout début de cette année est dû à l’évolution du cours sur le marché international, 395/400 USD par tonne métrique CIF Toamasina (Fin Décembre 2009-mi janvier 2010) contre 410/415 USD par tonne métrique début février. Toutefois, ces prix demeurent inférieurs de 2 à 3% par rapport à ceux de l’année dernière à la même période. Malgré les effets négatifs de la hausse du cours mondial du riz, la production rizicole « vary aloha » a pu jouer un rôle régulateur au niveau des prix sur le marché intérieur. Pour l’huile alimentaire, une diminution de 5% est enregistrée à partir du 18 janvier 2010 pour les prix de l’huile et cette baisse montre la compétitivité de ceux-ci dans les grands marchés d’Antananarivo. En ce qui concerne la farine, l’augmentation est due essentiellement à un certain déséquilibre entre l’offre et la demande du fait d’une simple perturbation relevant de l’organisation des importations des opérateurs dans le cadre de l’approvisionnement du marché. La situation serait incessamment rétablie selon les importateurs. Pour ce qui est du sucre, la hausse des prix constatée ces derniers temps est due entre autres à la hausse du cours mondial qui a passé de 500 à 780 USD la tonne métrique (CIF Toamasina) et à la dépréciation de l’Ariary L’approvisionnement du marché se fait d’une manière régulière et le libre jeu de la concurrence s’applique à travers les principes du marché. Les prix des produits varient d’une localité à une autre. A Fianarantsoa, on peut trouver du riz local à moins de 900 Ariary (recolte vary aloha). A Toliary ou Toamasina, le riz import se vend généralement à moins 1000 Ariary. Le sucre affiche pour sa part un prix relativement élevé, dû au cours international et à la fin de la campagne de nos unités de production.

N E W S