samedi 11 septembre 2010

ECONOMIE MALGACHE


Agrégat monétaire M3


L’agrégat monétaire M3, ainsi que la base monétaire pour cette année 2010 maintiennent plus ou moins leurs stabilités. Mais depuis le mois de février, les dépôts en devises ont commencé à baisser jusqu’au mois de juin car la différence entre la masse monétaire M3 et la base monétaire se resserre petit à petit. Cela pourrait être due à la diminution palpable de l’arrivée de touristes aux frontières entre janvier et février, mais qui est logique du fait du caractère saisonnier de notre secteur touristique. Cette diminution va de 17910

touristes en janvier à seulement 11 087 touristes pour le mois de février. Des effectifs qui ont entraîné une baisse des apports en devises des touristes de 4,87 millions de DTS (Source : TBE00). Quoiqu’il en soit, la monnaie M3 est de plus en plus abondante, son évolution est en croissance forte surtout depuis le mois d’août 2009 où le taux directeur de la BCM est descendu à 9,5%. De son côté, les crédits de la BCM à l’Etat ont gonflé pour cette année, par rapport à l’année précédente. Mais son évolution depuis janvier 2010 est presque stagnante comme les crédits à l’économie d’ailleurs. Ces derniers sont stables mais leurs composants connaissent des changements. En effet, la part des crédits octroyés à court terme aux particuliers affiche une tendance à la hausse contrairement à ceux à moyen et à long terme. On peut en déduire que les investissements privés à long terme ne sont pas prêts de redémarrer. Par contre, on peut aussi avancer l’interprétation selon laquelle le secteur privé cherche à maintenir ou à revenir à un niveau d’activité raisonnable. Les consommateurs aussi essaient également de revenir à leur niveau de consommation d’avant la crise. Les taux des banques commerciales n’ont pourtant pas beaucoup changé depuis janvier. Les dépôts dans les banques commerciales sont essentiellement des dépôts à vue d’après Ndriana Ralaimanisa de la BNI Madagascar. Cela ne permet donc pas aux banques commerciales de modifier leurs offres de crédits malgré leurs surliquidités actuelles. De plus, le taux directeur est resté à 9,5% et l’estimation des risques n’a pas connu de changement. L’existence du marché interbancaire est aussi un des facteurs qui permettent aux banques commerciales de garder une telle stabilité de leurs taux d’intérêt. Du côté du taux de changes et des parités, l’Ariary a beaucoup fluctué surtout vis-à-vis de l’Euro. Cette fluctuation date des années précédentes mais depuis 2009, on peut dire que l’Ariary est en moyenne assez stable malgré les incertitudes économiques. Les analystes avancent aussi que la fluctuation de la monnaie nationale de cette année dépend, surtout pour le cas de Madagascar, de l’évolution de l’économie internationale. Mais certains banquiers n’hésitent pas à avouer en privé que la valeur actuelle de l’ariary n’est pas conforme à la situation économique et à la santé financière du pays.

Aucun commentaire:

N E W S

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines
Seaweed Seychelles va débarrasser l'archipel de plusieurs tonnes de dépôts d'algues marines par an sur les plages

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation
Le projet de Dabolava a attiré la compagnie canadienne Prophecy Development Corp. , dirigée par John Lee, pour ses mines d'or, de charbon et d'uranium

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes
Vols de câble, branchements illicites, ... La Jirama, compagnie nationale d'électricité et d'eau à Madagascar, fait face à un phénomène qui alourdit son bilan

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center
Avec l'installation du Mining Business Center, Madagascar poursuit son effort d'industrialisation progressive du secteur minier.

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar
Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar.

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto
Constance Tsarabanjina à Madagascar fera partie des sept hôtels du groupe Constance Hotels & Resorts qui utiliseront les applications de Duetto.

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques
Sous l'impulsion de Jean-Fidèle Otandault, nouveau ministre du Budget et des Comptes Publics, le Gabon s'attèle à la relance de son économie et à des réformes structurelles.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique
Inconnus du public, ils sont les acteurs clés dans les relations publiques, le lobbying et les organisations d'événements institutionnels en Afrique.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives