M a r c h é s

ENTREPRISES


Retrait de BNP Paribas de la BMOI et recentrage du groupe sur l'Europe


C’est le lancement de la stratégie paneuropéenne de BNP Paribas. La banque a augmenté sa taille, depuis le rachat de Fortis, pour pouvoir chercher la croissance partout en Europe.

Elle profite surtout des perspectives de la croissance allemande à 3,4% en 2010 et prévue à 2,4 en 2011 (source : Chambre de commerce allemande). BNP Paribas a commencé à s'attaquer à la banque de financement. Elle va installer cinq centres d'affaires dans cinq grandes villes allemandes à fort flux financier : Francfort, Hambourg, Cologne, Stuttgart et Munich. Cette grande banque française vise surtout les grandes entreprises, celles qui font plus d'un milliard d'euros de CA, mais aussi les sociétés qui dégagent plus de 500 millions et orientées vers l'exportation. De fait, BNP Paribas lâche petit à petit les petites entreprises trop attachées à leurs banques locales.

Le retrait de BNP Paribas de la BMOI à Madagascar fait partie de cette opération d recentrage de la maison sur le vieux continent. Elle met ainsi en vente les 75% qu’elle possède dans cette banque malgache, jugée la plus rentable dans la grande île.

Texte : Tsirisoa Rakotondravoavy

Business

Océan Indien

Afrique

Economie

Tech#

Story

Story
Sipromad rachète les activités civiles de Thomson Broadcast