samedi 26 février 2011

INTERNATIONAL


Libération de trois otages français, malgache et togolais le jeudi 24 février 2011 après paiement de rançon



Souvenons-nous des otages pris par Al-Qaïda à Arlit, au nord du Niger, le 16 septembre 2010. L'exigence des preneurs d'otages était le retrait de l'armée française de l'Afghanistan et les otages étaient emmenés dans les collines désertiques de Timétrine au Nord Est du Mali.Il y avait dans cette prise un malgache du nom de Jean-Claude Rakotoarilalao qui travaillait pour Satom du groupe Vinci. Deux autres otages viennent d'être libérés avec le malgache et remis aux autorités togolaises d'après le Ministère togolais de l'Intérieur. Les otages étaient transférés à l'ambassade de France de Niamey au Niger. Le gouvernement français a émis un communiqué qui confirmait la libération des trois otages et qui indiquait qu'ils étaient en bonne santé.
L'otage malgache libéré, Jean Claude Rakotoarilalao, est un mécanicien de Vinci Satom et âgé de 60ans.

AFP affirme qu'il y a eu paiement de rançon pour cette libération et que le réseau Ben Laden est lui-même intervenu dans cette prise d'otage vu la relation directe de la motivation avec l'Afghanistan.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S