samedi 12 mars 2011

INTERNATIONAL




Bilan du 12 mars du séisme et du tsunami au Japon



Le bilan après le passage du tsunami du 11 mars et des séries de séisme au Japon ne cesse de s'alourdir. Aujourd'hui, on compte plus de 10000 disparus dans la ville portuaire de Minamisanriku avec quelques secousses ressenties ce samedi.







Par ailleurs, une première explosion s'est produite dans la ville de Fukushima Daiichi après un nouveau séisme de 6 degré sur l'échelle de Richter, à 22h heure locale dans la nuit du vendredi 11 mars. Cette ville abrite des centrales nucléaires qui alimentent la partie nord du Japon. Quatre employés y étaient blessés avec une radiation de césium estimée au-delà de la limite de la normale suite à l'explosion. Actuellement, les six centrales nucléaires de cette zones ont été mises hors services et ce qui correspond à environs 18% de la demande totale du pays.

vendredi 11 mars 2011

INTERNATIONAL


Séisme et tsunami au Japon



La cote Nord Est du Japon a été frappée aujourd'hui par un tsunami dont la plus grande vague a atteint 10m de haut, emportant véhicules, bateaux et surtout des constructions côtières comme dans la ville de Miyagi et de Sendaï. Le tsunami a été précédé d'un séisme de 8,9 sur l'échelle de Richter, le plus fort depuis 140 ans au Japon. Des petites secousses ont été encore ressenties en fin de soirée.
Le bilan actuel, 300 morts et de 400 disparus, sera largement dépassé au fur et à mesure des nouvelles découvertes de corps. 4 millions de bâtiments ne sont plus alimentés en électricité à Tokyo et la région de Honahama a été évacuée à cause de l'implantation de centrales nucléaires qui sont touchées par le séisme. Le gouvernement japonais tient toutefois à rassurer la population de l'inexistence de fuite radioactive.

Tous les pays de l'Ouest du continent américain et toutes les îles du Pacifique sont en état d'alerte car on prévoit des reprises de tsunami même de dimensions réduites par rapport à celui d'aujourd'hui.

POLITIQUE


Démission de Camille Vital hier soir



Le Premier Ministre Camille Vital a remis sa démission hier à la présidence de la HAT. C'est une suite logique des paraphes de la feuille de route de sortie de crise à Madagascar. En effet, cette feuille de route prévoit la formation d'un nouveau gouvernement pour améliorer et mieux partager la gestion de la Transition. Mais le point d'achoppement de cette feuille de route est le calendrier des élections présidentielles, législatives et communales. Ces élections sont sensées sortir définitivement le pays de la crise que les malgaches ont vécu depuis 2009.

jeudi 10 mars 2011

TOURISME


Le road show de l'ONTM



L'Office National du Tourisme de Madagascar est actuellement en plein road show pour la promotion de la destination Madagascar. Il participera cette année à 6 grands salons mondiaux dans ce secteur. Après le FITUR à Madrid et le BIT à Milan, l'ONTM sera présent au salon ITP à Berlin qu ise déroule actuellement et puis il aura à participer au salon grand public MAP, Le Monde à Paris. Le stand de Madagascar occupera 50m² en surface.

Après son périple du nord, l'ONTM sera dans l'hémisphère sud à Durban, au salon Indaba 2011 du 07 au 10 mai. Ces premières séries de salon feront l'objet d'observation car le pays entrera en haute saison touristique et devra recueillir les premiers fruits de cette promotion. Le 20 septembre 2011, l'ONTM reprendra sa sortie à Paris au salon international TOP RESA et du 07 au 10 novembre, il participera au World Travel Market à Londres.

samedi 5 mars 2011

TRANSPORT AERIEN


Possibilité d'ouverture pour Corsairfly sur l'axe Paris-Mayotte-Antananarivo



La compagnie Corsairfly compte appliquer une stratégie agressive sur ses vols dans l'Océan Indien. Bénéficiant d'une manne de 300 millions d'euros de la part de son actionnaire de référence, le groupe allemand TUI, et surtout d'une flotte renforcée par deux Airbus A330-300 flambant neufs, cette compagnie a déposé d'une requête d'ouverture de ligne à Antananarivo via Mayotte et sur un autre axe Réunion-Maurice. Corsairfly compte se battre de front contre Air Austral qui a bénéficié de ces axes avant elle. En outre, une question technique concernant la longueur de la piste à Mayotte reste aussi à régler.

jeudi 3 mars 2011

PETROLE


Hausse effective des prix du carburant le soir du 02 mars à Madagascar


Les prix du carburant ont connu une nouvelle hausse déjà attendue par les automobilistes à Madagascar. En effet, les prix à la pompe de Total ont commencé la valse de la hausse, de 3,30% à 3130ar pour le super, de 2,37% à 2590ar pour le gazole. Ainsi, les autres sociétés pétrolières appliqueront logiquement la même hausse de prix. Par contre, l'Etat vient d'annoncer l'idée de discuter avec les sociétés pétrolières et les distributeurs pour l'adoption commune de prix à maxima pour un plafond à ne pas dépasser pendant 6 mois pour amortir le choc de la hausse sur la population. La promesse de l'Arabie Saoudite de l'augmentation de sa production devrait ramener le prix du baril de brut à moins de 110 dollars si le prix actuel de brut est déjà à plus de 115 dollars sur le marché.

mercredi 2 mars 2011

TECHNOLOGIES


Le péril jaune numérique

Google est au centre d'une guerre numérique initiée en 2009 par des hackers situés en Chine. Le géant des moteurs de recherches est à la fois victime et moyen car, d'une part, les hackers utilisent ses robots et ses modes d'accès, mais il est obligé de prendre des positions politiques car les gouvernements américain et chinois se retrouvent face-à-face dans ce nouvel épisode après celui des censures des majors américains d'internet en Chine.

Les journées du 28 février et du 1er mars 2011 allaient être des journées comme tant d'autres pour les utilisateurs de la messagerie Gmail et du moteur de recherche Google. Pourtant, de nombreux utilisateurs se souviendront de plusieurs moments de blocage et de plantage de fenêtre ou d'onglet lié à l'un des deux fonctions du géant californien. La page "news" du moteur de recherche a annoncé en milieu de journée du 1er mars qu'effectivement, Google a constaté une panne de "quelques minutes" mais que le moteur était de nouveau en marche quelques instants après. Et comme par magie, l'information relayée par un journal en ligne a disparu de la fenêtre des news. Vers la dernière semaine du mois de février, entre 150.000 et 200.000 détenteurs de compte Gmail ont constaté la suppression pure et simple de leurs adresses.

Google a annoncé dans un communiqué "l'existence d'un bug qui est d'ailleurs en cours de réparation".

Des observateurs sur Internet pensent avoir trouvé l'explication réelle de tous ces évènements du mois de février sur le moteur de recherche américain. Google est en fait au centre d'un combat diplomatique né de piques et de démentis échangés entre le gouvernement chinois et les Etats-Unis depuis des mois. Le moteur créé et dirigé par Larry Page serait une victime mais aussi un moyen utilisé par des hackers chinois pour s'introduire dans les sites et les comptes de grandes sociétés occidentales comme dernièrement Morgan Stanley. Cette grande firme financière américaine affirme avoir embauché en 2010 un dénommé H.B. Gary, dont les mails ont tous été volés. Ces mails contenaient des informations confidentielles et compromettant une grande partie du réseau de Morgan Stanley et qui seraient au coeur de la cyber-attaque "Aurora" dont le nombre de sociétés victimes a initialement été estimée entre 20 et 30 mais qui finalement se chiffrerait à 200 actuellement selon Terremark Worldwide, spécialisée dans la sécurité informatique. De grandes sociétés, comme la Western Oil Companies, seraient aussi victimes de ces attaques chinoises.

Google était obligé de prendre des mesures "politiques" radicales comme l'annulation des critères de censures demandés par la Chine. Celle-ci a par ailleurs démenti toutes les allégations selon lesquelles toutes ces attaques seraient chinoises, "c'est un problème global contre lequel la Chine a toujours combattu", selon un porte-parole du gouvernement chinois. Mais Hillary Clinton n'en démord pas en insistant que c'est une manoeuvre générale opérée par la Chine pour déstabiliser les 20 grandes sociétés victimes de ces attaques depuis 2009. Le moteur Google qui vient de relever le critère de sélection de son robot pour réduire le nombre des textes copiés dans les résultats de recherches, était obligé de revoir sa propre sécurité mais comme ces opérations sont des plus secrètes, nous sommes obligés de lire entre les lignes à chaque évènement.

mardi 1 mars 2011

TRANSPORT AERIEN


Air Madagascar a atteint les 50 ans

La compagnie aérienne nationale malgache a atteint les 50 ans cette année. Air Mad, comme on avait l'habitude de l'appeler depuis, aborde actuellement une ère nouvelle car en 50 ans, des nouvelles destinations se sont créées vers les pays émergents. Un des défis que la compagnie devrait mener, c'est justement la création de lignes vers les zones à grands flux de passagers comme l'Asie et le Moyent-Orient, des destinations encore méconnues pour Air Mad, car ses classiques restent les grandes villes européennes et les îles de l'Océan Indien à cause de leur proximité. Certes, il y a eu Singapour, Guangzhou, Bangkok, mais il y aura surtout l'Inde, la Chine de l'Est, mais surtout Dubaï, Abu-Dhabi. Ces destinations exigent pourtant un certain confort à bord que la compagnie aura du mal à satisfaire malgré les volontés qu'elle veut mettre pour atteindre ces contrées lointaines. Tout d'abord, l'incapacité est liée à la vieillesse de sa flotte. Il est vrai qu'Air Madagascar fonctionne avec deux Boeing 767 de 19 ans pour le long courrier et deux 737 de 16 ans pour le moyen courrier et trois ATR pour le réseau national. Cet handicap n'aidera pas la compagnie à regagner de la performance par rapport à la concurrence même sur le marché régional quand on sait que les compagnies concurrentes possèdent des flottes jeunes et avec un confort à bord sans cesse rénové comme vient de le faire Corsairfly sur les sièges et les réseaux de divertissement à bord.

L'administrateur délégué, Fidy Rakotonirina, et le ministre des Transports malgache, Rolland Ranjatoelina, ont pourtant apporté une note d'espoir dans leurs discours respectifs sur l'optique d'acquisition de nouveaux appareils, peut-être des Airbus qui sont moins coûteux à l'exploitation et pourtant répondant aux normes de confort et de sécurité actuelles. Le seul souci pour la compagnie Air Madagascar est que tout son personnel technique et naviguant devrait suivre une formation ce qui lui coûtera cher, dans le cas d'acquisition d'avion hors Boeing, car elle a toujours travaillé avec l'avionneur américain alors qu'Airbus a supplanté Boeing en 2010 en terme de livraison d'avions et même dans les notes d'économie d'exploitation de chaque gamme d'avion notamment sur les futurs A320 avec le moteur Neo à plus de 15% moins cher que n'importe quel moteur existant.

N E W S

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines
Seaweed Seychelles va débarrasser l'archipel de plusieurs tonnes de dépôts d'algues marines par an sur les plages

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation
Le projet de Dabolava a attiré la compagnie canadienne Prophecy Development Corp. , dirigée par John Lee, pour ses mines d'or, de charbon et d'uranium

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes
Vols de câble, branchements illicites, ... La Jirama, compagnie nationale d'électricité et d'eau à Madagascar, fait face à un phénomène qui alourdit son bilan

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center
Avec l'installation du Mining Business Center, Madagascar poursuit son effort d'industrialisation progressive du secteur minier.

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar
Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar.

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto
Constance Tsarabanjina à Madagascar fera partie des sept hôtels du groupe Constance Hotels & Resorts qui utiliseront les applications de Duetto.

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques
Sous l'impulsion de Jean-Fidèle Otandault, nouveau ministre du Budget et des Comptes Publics, le Gabon s'attèle à la relance de son économie et à des réformes structurelles.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique
Inconnus du public, ils sont les acteurs clés dans les relations publiques, le lobbying et les organisations d'événements institutionnels en Afrique.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives