mercredi 20 juillet 2011

TELECOMMUNICATIONS


Réformes sur les télécommunication à Madagascar

Avec quatre opérateurs télécoms et 6,5 millions d'utilisateurs, Madagascar a un besoin urgent de changer la législation du secteur car les textes utilisés jusqu'à aujourd'hui datent de 1996 (décret n° 96034). Les nouvelles lois de 2005 ne sont encore applicables ni par l'OMERT ni par les opérateurs car aucun décret d'application n'a été émis depuis. Le plus grave, c'est que ces textes sont tous dépassés par les nouvelles technologies qui n'arrêtent pas d'évoluer. De plus, ces cinq dernières années, Madagascar s'est branché avec les câbles optiques transportant la majeure partie des flux de la région Océan Indien et qui nous relie au reste du monde.
Par ailleurs, une délégation d'expert de Union Internationale des Télécommunication UIT était de passage à Madagascar du 11 au 14 juillet dernier pour une mission officielle. Cette délégation a constaté que les technologies "annoncées et utilisées" par les opérateurs locaux ne suivent plus les normes internationales en vigueur. Il est grand temps que le ministère de tutelle s'attèle aux réformes du secteur des télécommunications car c'est un des leviers pour mettre la grande île à l'orbite du développement.

Aucun commentaire:

N E W S

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives