mardi 24 janvier 2012

CULTURE


Le fil en soie de Madagascar à Londres



Simon Peers, un anglais, et Nicholas Godley, un américain, se sont installés depuis longtemps à Madagascar pour une passion commune : la soie. Dernièrement, les deux compères ont exposé au Musée Victoria & Albert à Londres après avoir été passés par le Muséum d'Histoire Naturelle à Paris. Ils y ont apporté le fruit d'un travail de longue haleine : une cape et un châle de soie à la couleur or inspirés du XIXè siècle.

Il fallait des araignées femelles dénommées "golden orb", au nombre de 23.000, pour produire 28 grammes de soie. 80 personnes ont attrapé les araignées et y ont extrait la soie par série de 24 araignées pendant cinq ans pour arriver à ce résultat exceptionnel. Peers et Godley ont insisté sur le fait que les araignées étaient toutes relâchées dans la nature après l'extraction de la soie.

L'exposition durera jusqu'au 5 juin 2012 et sera accompagnée d'un film et de conférence sur le déroulement du travail d'extraction jusqu'au montage final.

N E W S