dimanche 13 janvier 2013

Remaniement et recapitalisation chez Madagascar Oil

Madagascar Oil change de conseil d'administration et renfloue son capital de 60 millions de dollars pour se préparer aux opérations d'extraction de pétrole lourd sur les forages on-shore de Tsimiroro.

par Tsirisoa Rakotondravoavy


Puits de forage de Madagascar Oil à Tsimiroro
Madagascar Oil, société américaine cotée en bourse sur le marché AIM à Londres ayant cinq projets à Madagascar dont un à Tsimiroro, a annoncé un vaste remaniement dans son conseil d'administration. Laurie Hunter ancien PDG et Mark Weller, ex-directeur exécutif, seront remplacés par Andrew Morris comme Président du conseil d'administration et Paul Ellis comme directeur général. Nommé administrateur, Ian Patrick, expert reconnu dans l'industrie pétrolière avec 30 années de services notamment comme directeur commercial chez Monument Oil & Gas, chez Gulf Keystone Petroleum et depuis 2008 chez Edgo Energy, accompagnera au conseil d'administration de Madagascar Oil un autre nouvel administrateur, Peter Kingston. John van der Welle et Colin Orr-Erwing ont cédé leurs chaises d'administrateurs.




Interview de Laurie Hunter ex-PDG de Madagascar Oil sur Proactive Investors évoquant la réserve de 1,7 milliards de barils à Tsimiroro. 

Madagascar Oil a été renfloué à 60 millions de dollars, accompagnant la décision de nominations au conseil d'administration. BMK Resources, une société contrôlant Benchmark Advantage Fund et le fonds Persistancy Private Equity, respectivement actionnaire de référence et simple actionnaire de Madagascar Oil, ont accordé un prêt de 15 millions de dollars pour renflouer le capital de Madagascar Oil. Benchmark Advantage Fund et Persistancy Private Equity ont accordé une souscription de 45 millions de dollars en actions convertibles. 15 millions de dollars en actions seront offerts aux actionnaires actuels avec cette recapitalisation. Le pacte d'actionnariat de Madagascar Oil sera modifié pour permettre à Benchmark Advantage Fund de prendre une option de participation jusqu'à 45% sans être obligé de lancer une OPA sur Madagascar Oil.


Andrew Morris, Président de Madagascar Oil succédant Laurie Hunter

Selon Andrew Morris, "Madagascar Oil a négocié cette opération de financement à court terme qui permettra de commencer l'exploitation des puits de Tsimiroro qui devraient produire jusqu'à 1,7 milliards de barils sur une dizaine d'années. L'extraction de pétrole lourd à la vapeur d'eau, une opération très coûteuse, était estimée initialement à 50 millions de dollars et révisée à 65 millions de dollars après enquêtes sur les 25 puits pilotes et 30 autres puits forés entre 2011 et 2012. Nous allons organiser une assemblée générale extraordinaire de nos actionnaires en Janvier 2013 car nous sommes au seuil de la valorisation de nos actifs en commercialisant les premiers produits sortant de Tsimiroro et que nous croyons que Madagascar se rapproche encore plus de l'indépendance énergétique avec ce projet." Madagascar Oil a déjà annoncé l'avancée de ses projets et le début de l'exploitation de ses puits à Tsimiroro en 2013. Madagascar Oil prévoit produire 150.000 barils par jour et mettra un an et demi d'essai pour Tsimiroro avant une décennie de rythme de croisière en exploitation.

Notons que le projet Madagascar Oil est très critiqué par les ONG dont WWF car les opérations d'extraction de pétrole lourd à partir du sable demande une quantité d'eau par centaines de millions de mètre cube alors que Tsimiroro se trouve dans une région chaude et sèche où la population souffre de maladies causées justement par le manque d'eau potable.

Aucun commentaire:

N E W S

Mozambique : l'île Maurice va exploiter des terres mises en concession en 1999

Mozambique : l'île Maurice va exploiter des terres mises en concession en 1999
L'usine de sucre de Maragra Açucar, non loin de Maputo et appartenant à l'Associated British Foods, pourrait être le premier client des futures activités mauriciennes en terres mozambicaines.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF
Avec Nazmeera Moola (Investec Asset Management) et David White (EAIF), les experts et les négociateurs de Meridiam, du groupe ADP, du groupe Bouygues ont engagé des années de négociations pour réaliser les projets de Ravinala Airports.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives