lundi 25 mars 2013

Les départements d'Outre-Mer déçus par le Plan Logement présenté par François Hollande

Le récent Plan Logement présenté par le gouvernement français déçoit les DOM, notamment à la Réunion où certains volets dans les textes sont inapplicables selon les professionnels du BTP et de l'immobilier.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Cécile Duflot, ministre du Logement lors de la présentation du Plan Logement

Bernard Siriex, président de la fédération du BTP à la Réunion s'est prononcé sur le récent Plan Logement à vingt propositions présenté par le gouvernement français. Il a affirmé que les propositions s'adressent surtout à la métropole et que "le mot DOM ne se trouve dans aucun volet du plan. Seules quatre ou cinq mesures peuvent être adaptées aux DOM. On est forcément déçu." En effet, ce plan d'urgence s'adresse aux logements sociaux et prévoit de réduire la TVA de 7% à 5%, d'attribuer une aide sur les mises aux normes dans la rénovation thermique à hauteur de 1.350 euros, et de reporter l'application généralisée de nouvelles normes (Grenelle II, BBC, ...) de deux ans après le décret d'application. Le nouveau Plan Logement ne concerne pas les DOM dans la mesure où la TVA appliquée est déjà à 2,1%.
Quant aux textes, les conditions thermiques sont différentes, inversées aux conditions en Europe, les propositions sur le volet rénovations thermiques sont donc inapplicables pour les DOM qui sont à majorité dans les zones tropicales. La situation est alarmante pour la profession du BTP car l'activité à la Réunion a reculé de 40% depuis 2012 à la même période, les projets de logements manquent cruellement et l'Etat n'a donné aucun coup de pouce. Le volume dans la promotion immobilière est du coup passé de 6.000 à un peu plus de 1.000, avec 15.000 logements libres. Le danger se trouve dans cette baisse d'activité sans solutions réelles, d'autant que les investisseurs de la Métropole ont tendance à aller ailleurs en attendant que les textes du Duflot DOM (nouveau Scellier DOM) ne soient plus attractifs. Les professionnels travaillent sur un nouveau dispositif de défiscalisation immobilière et un nouveau zonage fiscal par rapport aux autres DOM (Antilles, ...) où les contraintes ne sont pas les mêmes qu'à la Réunion. Ce projet sera présenté au ministère de l'Outre-Mer vers la fin avril. En attendant, sept agences immobilières réunionnaises viennent de fermer leurs portes à cause du manque de demande et les loyers montent en flèche.

Aucun commentaire:

N E W S