dimanche 24 mars 2013

Madagascar a encore été dégradé par AON Risk Solutions

Après le piètre rang de Madagascar pour le classement Doing Business, la grande île a encore été dégradée par l'AON Risk Solutions entre 2012 et 2013 sur le rang des pays où il faut (ou non) investir

par Tsirisoa Rakotondravoavy

L'Aon Risk Solutions veille sur les possibilités d'investissement et d'installation dans les pays considérés à risque et ce dans le but d'identifier les nouveaux pays émergents. Madagascar faisait partie de ces pays ces dernières années. Mais entre 2012 et 2013, au vu de l'impossibilité du pays à s'en sortir de la crise politique qui y sévit depuis 2009, l'Aon Risk Solutions a rendu un nouveau classement des pays qui étaient sous surveillance. Dans ce nouveau classement, Madagascar a perdu encore dans le rang car il est passé dans la catégorie des "pays à risque" où il est impossible de prévoir un investissement à long terme. Il faut savoir que Aon Risk Solutions est associé à Roubini Global Economics et la société d'assurances Lloyd's à Londres. cette dernière regroupe plus de 20 observateurs permanents des évènements politiques et économiques de tous les pays. Ces trois entités associent des groupes de réflexions pour définir les standards des nouveaux pays émergents après l'ascension économique de la Chine, du Brésil, de l'Inde, de la Russie et de l'Afrique du Sud. Ces cinq pays faisaient partie de plusieurs nations sous surveillance par Aon Risk Solutions.
Ce dernier se prend un terme de 15 ans pour ses durées de surveillance et s'est constitué un standard reconnu par les gouvernements et les grands investisseurs. Aon Risk Solutions livre ses rapports à des institutions comme le FMI, la Banque Mondiale, le Forum Economique Mondial (Davos), l'UNESCO, mais aussi à des gouvernements et des entités privées comme des banques et des sociétés d'assurances.

Le monde fait face a des incertitudes politiques et économiques. La crise des "subprimes" est passée par là, les guerres du Golfe, le Printemps Arabe, mais aussi plusieurs changements de gouvernements qui ne sont pas passés par la voie démocratique dans des pays à fort potentiel humain ou économique. Les commandes de rapports d'activité de classements ont explosé depuis que les Etats-Unis et l'Europe ont connu la crise de 2008 et de 2010 et que les pays émergents prennent la main sur certains secteurs comme l'industrie, le commerce, le tourisme et les loisirs. 

Ce genre de rapport est utile pour les multinationales et les gouvernements pour les prises de décisions stratégiques majeures. L'institut Roubini Global Economics est une maison de veille économique quantitative, qui traquent systématiquement toutes les données économiques et les changements politiques dans chaque pays pour les soumettre à ce classement politico-économique.

Font partie des douze pays rétrogradés entre 2012 et 2013 : Algérie, Cameroun, Madagascar, Mali, Namibie, Moldavie, Tchad, Turkmenistan, Ouzbekistan, Panama, Paraguay.

Font partie des pays qui deviennent attirants pour des investissements économiques : Arménie, Azerbaïdjan, Barbades, Biélorussie, Emirats Arabe Unis, Guatemala, Macédoine, Oman, Pakistan, Swaziland, Thaïlande.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives