lundi 4 mars 2013

Sherritt annonce une perte au dernier trimestre 2012

Sherritt annonce une perte de 17,2 millions de dollar au quatrième trimestre de 2012, mais reste confiant pour 2013. 


par Tsirisoa Rakotondravoavy

Sherritt annonce une stratégie de prudence quant à l'exploitation de mines de charbon dans l'ouest du Canada. Cette position a été décidée après une année 2012 où la performance a été médiocre pour le groupe. Sherritt annonce en effet avoir fait une perte de 17,2 millions de dollar au quatrième trimestre 2012 (Q4) alors qu'il y a un an à la même période, il a fait un bénéfice de 28 millions de dollar, à 10 cents par action. Actuellement, Sherritt propose 4,3 cents par action, bien loin des 10 cents. Le directeur général David Pathe a annoncé par téléphone à des analystes être confiant en l'avenir malgré les incertitudes actuelles.

Le pilier de croissance à venir de Sherritt se trouve dans ses carrières à Ambatovy Madagascar.
Le groupe annonce attendre beaucoup du début d'exploitation de cette mine qui sera exploitée pour une durée de 30 ans. 60.000 tonnes de nickel, 5.600 tonnes de cobalt, 200.000 tonnes de sulfate d'ammonium y seront produits selon les dernières estimations de Sherritt. Malgré les retards et les difficultés survenus pendant la construction de l'usine, Sherritt n'a pas baissé les bras et entend exploiter de manière optimale l'installation qui lui a coûté 5,5 milliards de dollar, un record pour une installation industrielle on-shore. C'est le début d'exploitation à Ambatovy qui a d'ailleurs permis au groupe un relèvement du dividende à 4,3 cents par action contre 3,8 cents malgré la perte annoncée. En effet, les analystes démontrent un bénéfice de 6,2 millions de dollar après prise en compte de dépréciations et d'effets hors élément de changes monétaires, soit  3 cents par action.
Sherritt a vendu 9,7 millions de livres de nickel, un million de livres de cobalt, 9,1 millions de tonnes de charbon, un million de barils de pétrole et 162 GWh d'électricité. Sherritt s'attend à 78.000 tonnes de nickel cette année à Ambatovy.

Aucun commentaire:

N E W S

Mozambique : l'île Maurice va exploiter des terres mises en concession en 1999

Mozambique : l'île Maurice va exploiter des terres mises en concession en 1999
L'usine de sucre de Maragra Açucar, non loin de Maputo et appartenant à l'Associated British Foods, pourrait être le premier client des futures activités mauriciennes en terres mozambicaines.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF
Avec Nazmeera Moola (Investec Asset Management) et David White (EAIF), les experts et les négociateurs de Meridiam, du groupe ADP, du groupe Bouygues ont engagé des années de négociations pour réaliser les projets de Ravinala Airports.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives