vendredi 26 avril 2013

Des salariés d'EDF seraient sous surveillance à partir de Madagascar

Une officine privée localisée à Madagascar mettrait des salariés d'EDF sous surveillance. Une enquête est ouverte et EDF dément formellement cette action.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Une enquête est ouverte et les personnes concernées par le mail évoquant une mise sous surveillance de certains salariés d'EDF seront entendues à Malartic. Ce mail a en effet permis d'identifier la provenance de la surveillance supposée de ces salariés d'EDF, l'endroit serait une officine privée localisée à Madagascar. Cette officine appartiendrait à une entreprise parisienne détenant une part majoritaire dans cette officine. Le syndicat CGTR a déposé une plainte de réserve pour dénoncer la gravité de cette mise sous surveillance en évoquant des "accusations graves" et des "faits inacceptables" s'ils étaient fondés.
De son coté, EDF dément formellement à travers un communiqué cette mise en surveillance supposée de quelques uns de ses salariés par cette officine malgache. On attends la suite après les enquêtes et les auditions diligentées par la police française.
En août 2012, EDF a déjà été victime d'une tentative d'escroquerie à grande échelle par e-mail demandant aux clients de communiquer sur un formulaire leurs coordonnées bancaires et le numéro de leurs cartes.

Aucun commentaire:

N E W S