mardi 28 mai 2013

Les partenaires de la FIM 2013 à Madagascar

La Foire Internationale de Madagascar édition 2013 a fermé ses portes le dimanche 26 mai dernier. Le bilan est plus que satisfaisant pour les organisateurs et les participants qui ont atteint leur principal objectif : constituer un réseau de contacts sur le marché régional de l'Océan Indien dont la FIM est la plateforme idéale. Voici les propos de quelques personnalités représentant les partenaires de la FIM.

recueilli par Tsirisoa Rakotondravoavy


Michel Domenichini Ramiaramanana, Première Ligne, organisateur de la FIM


Omer Beriziky, Premier Ministre du gouvernement de la Transition à Madagascar : "La reprise ne peut s’envisager que par la régionalisation de l’économie. Nous devons nous engager dans une politique d’intégration économique régionale."



Jean-Luc Marx, préfet de la Région la Réunion, présent aussi au Carrefour des Entrepreneurs, Antananarivo : "Madagascar avait joué son rôle sur l'accueil des conteneurs déroutés lors de la grève au Port Est - Sermat à la Réunion... Il existe un dénominateur commun entre la Réunion et Madagascar."



André Beaumont, président de la CCI France - Madagascar et représentant d'Ubifrance : "Madagascar ne pourra pas s’en sortir sans la France - l’un des seuls pays à s’y intéresser - et sans la Réunion, qui représente une porte sur l’Europe."







Gilles Couapel, président du Club Export Réunion et dirigeant de Dom'Eau à Madagascar : "Madagascar est un puissant porte-avions qui a besoin d’un petit remorqueur pour prendre le large. Ce petit remorqueur, c’est la Réunion."



Michel Galindo, représentant de la Région la Réunion à Madagascar : "Sans bruits, ni grands discours, de plus en plus d’entreprises réunionnaises viennent s’installer à Madagascar. Il ne s’agit pas de faire concurrence aux entreprises malgaches, ce que nous faisons, elles ne le font pas."

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S