vendredi 31 mai 2013

Mobie, une jeune entreprise réunionnaise en finale du Prix national du jeune entrepreneur - La Tribune 2013

Sur la zone océan Indien, on recense plus de 11.600 espèces végétales endémiques dont les propriétés restent encore inconnues. C'est le fond de commerce de Mobie à partir des "écoprocédés".

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Gwenn Atheaux vient de faire parler d'elle et de son jeune cabinet d'études réunionnais Mobie. Cette entreprise spécialisée dans la recherche et la valorisation de déchets et produits végétaux, basée à Sainte-Clotilde, la Réunion, est qualifiée pour la finale du Prix national du jeune entrepreneur 2013 appuyée par La Tribune, dans la catégorie Green Business. Jean-Christophe Tortora, PDG de La Tribune, a transmis la liste des entreprises sélectionnées de la région Sud-Est et PACA qui intègre les départements d'outre-mer (DOM), et Mobie, l'entreprise réunionnaise en fait partie.
Gwenn Atheaux a étendu les activités de Mobie dans les déchets et produits végétaux, les fruits et légumes exotiques, les plantes aromatiques et médicinales en s'appuyant sur un système d'équipements innovant et propre appelés "les écoprocédés". Mobie travaille sur toute la zone océan Indien : la Réunion, Maurice, Mayotte, Madagascar et même en Afrique du Sud.
Les écoprocédés contribuent à obtenir par extraction, séchage, décontamination, macération et conservation, des produits propres à haute qualité nutritionnelle avec une économie sur le coût énergétique. Sur la zone océan Indien, on recense plus de 11.600 espèces végétales endémiques dont les propriétés restent encore inconnues. C'est le fond de commerce de Mobie, qui compte exploiter le marché de l'agroalimentaire, pharmaceutique, cosmétique, phytosanitaire et vétérinaire, des marchés que Gwenn Atheaux considère comme inexploités.
Le jury du Prix national du jeune entrepreneur - La Tribune 2013 fera son choix le 10 juin prochain et le public pourra voter sur le site de La Tribune à partir du 1er juin.

Aucun commentaire:

N E W S