vendredi 7 juin 2013

Madagascar : les oubliés des dieux

Les gouvernants doivent revoir leur politique de priorisation, car vu ce que coûtent à l’Etat les problèmes sanitaires, les infrastructures, les soins, les médicaments et les décès, mais aussi et surtout ce que coûte cette population condamnée dès la naissance à mener une vie de marginaux et par extension de misère.

par rov@higa

L’organisation mondiale WaterAid confirme que Madagascar n’atteindra pas les Objectifs Millénaire pour le Développement (OMD 7). L’eau potable, l’hygiène et l’assainissement resteront inaccessibles dans les délais qu’on se fixait (2015) faute de budget. Le pays doit trouver 219,6 millions de dollars pour relever ce défi.

Un nouveau délai reste cependant possible pour aider la population à recouvrer ses droits les plus fondamentaux : 2030 s’impose comme le nouveau défi à relever et à ne pas rater si les autorités de la IVè république se croiraient capables de relever le niveau de vie de son peuple pour un mieux être général, surtout pour ceux qui se sentent négligés et oubliés des dieux.


Malgré les gesticulations et l’autosatisfaction de tous les responsables qui dirigeaient ces projets à travers des inaugurations de nouvelles infrastructures destinées à n’être que du trompe-l’œil qui cacherait les déficits des programmes que l’on s’accordait à réaliser (comme dans tous les départements ministériels), on donnait plus d’importance au côté festif de ces cérémonies plutôt qu’une occasion exceptionnelle pour éduquer le peuple et le persuader à reconsidérer ce que les us et coutumes imposent depuis la nuit des temps d’inconsidéré et de désuétude. Les gouvernants doivent d’ailleurs revoir leur politique de priorisation, car vu ce que coûtent à l’Etat les problèmes sanitaires, les infrastructures, les soins, les médicaments et les décès, mais aussi et surtout ce que coûte cette population condamnée dès la naissance à mener une vie de marginaux et par extension de misère.

Quelques indications apportées par WaterAid laissent à réfléchir profondément :
4000 enfants meurent de diarrhée à cause de l’eau insalubre, 12 millions de la population et 40 % des écoles ne possèdent pas des toilettes.

par rov@higa

Aucun commentaire:

N E W S

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines
Seaweed Seychelles va débarrasser l'archipel de plusieurs tonnes de dépôts d'algues marines par an sur les plages

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation
Le projet de Dabolava a attiré la compagnie canadienne Prophecy Development Corp. , dirigée par John Lee, pour ses mines d'or, de charbon et d'uranium

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes
Vols de câble, branchements illicites, ... La Jirama, compagnie nationale d'électricité et d'eau à Madagascar, fait face à un phénomène qui alourdit son bilan

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center
Avec l'installation du Mining Business Center, Madagascar poursuit son effort d'industrialisation progressive du secteur minier.

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar
Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar.

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto
Constance Tsarabanjina à Madagascar fera partie des sept hôtels du groupe Constance Hotels & Resorts qui utiliseront les applications de Duetto.

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques
Sous l'impulsion de Jean-Fidèle Otandault, nouveau ministre du Budget et des Comptes Publics, le Gabon s'attèle à la relance de son économie et à des réformes structurelles.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique
Inconnus du public, ils sont les acteurs clés dans les relations publiques, le lobbying et les organisations d'événements institutionnels en Afrique.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives