lundi 24 juin 2013

Selon la mesure Net Index, Madagascar possède la connexion internet la plus rapide d'Afrique

Madagascar, classé 69è mondial avec 8,56 Mbps, occupe la première place pour le continent. La grande île a beaucoup investi dans les infrastructures des nouvelles technologies. Les compagnies téléphoniques ont mis sur le marché des sommes considérées comme colossales pour la région sur le secteur des nouvelles technologies.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Le leader mondial de la plateforme de mesure de la connexion internet, Ookla, vient de publier ses derniers résultats. Ces résultats sous forme de tableaux mettent toutes les mesures de connexion internet dans le monde entier, et ce pays par pays. Sur 186 pays classés à partir de la technologie utilisée par Speedtest et Ookla, le débit mondial observé, entre mars et juin 2013, se trouve dans une fourchette large de 0,20 Mbps (mégabits par seconde) au plus bas à 48,27 Mbps pour le plus rapide. Ce dernier classement mondial vient d'être publier le 18 juin dernier. Le trio de tête est occupé par Hong-Kong à 48,27 Kbps, Lituanie 38,90 Kbps et Taïwan 36,65 Kbps. Ces chiffres illustrent la volonté de l'Asie d'investir massivement sur les infrastructures des nouvelles technologies. Hong-Kong, qui est une zone économique spéciale rattachée à la Chine, veut être la référence mondiale des échanges sur les technologies et Taïwan est plutôt le pays de la fabrication et des transactions pour les services concernés par les nouvelles technologies tels que la téléphonie mobile, les ordinateurs, les téléviseurs de nouvelle génération. La Lituanie a quant à elle la volonté d'être à la pointe des technologies au center de l'Europe, vu le vieillissement de l'Europe Occidentale et le retard pris par ses voisins de l'Europe de l'Est qui se sont plutôt concentrés sur l'industrie extractive de pétrole et de gaz pour l'Ukraine ou la Biélorussie, ou l'industrie de transformation et de sous-traitance comme la République Tchèque, la Roumanie et la Pologne.



Pour l'Afrique, Madagascar, classé 69è mondial avec 8,56 Mbps, occupe la première place pour le continent. La grande île a certes beaucoup investi dans les infrastructures des nouvelles technologies. Les compagnies téléphoniques ont mis sur le marché des sommes considérées comme colossales pour la région sur le secteur des nouvelles technologies. La compagnie malgache Telma affirme avoir investi 174,3 millions d'euros depuis 2004 pour améliorer son réseau internet et téléphonique. Cette compagnie est branchée sur le câble sous-marin Eassy. Orange Madagascar a quant à elle misé sur le câble Lion 2 sur 2.700km à 57millions d'euros pour son réseau.
Pour la région Océan Indien, la Réunion occupe 136è mondial avec 3,28 Mbps, l'île Maurice et le Mozambique au 155è rang avec 2,60 Mbps.
Le rang de Madagascar montre un paradoxe par rapport aux observateurs du secteur qui eux insistent sur la qualité déplorable de la connexion internet sur la grande île, surtout sur les téléchargements, qui sont justement un des moyens mis en place par Net Index pour ces mesures.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives