mardi 9 juillet 2013

Indian Oil veut casser le monopole à la Réunion

Cette intention de l'Indian Oil n'est pas sans obstacles d'autant qu'elle devrait avoir l'aval en métropole du ministre des Outre-Mer Victorin Lurel. Ce genre de partenariat est engagé par le gouvernement français sur les actions pour lutter contre la vie chère.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Plusieurs mois de pourparlers ont conduit le président de la région Réunion, Didier Robert, et le directeur général de l'Indian Oil Corporation, Ravinder Sareen, à un accord sur le marché d'importation, de stockage et de distribution de carburant à la Réunion. Le 13 juin dernier, Indian Oil a signé une déclaration d'intention prise en compte par la région Réunion pour ces opérations sur l'île. Cette intention pourrait ainsi casser le monopole de la Société réunionnaise de produits pétroliers (SRPP) à la distribution et niveler les prix du marché de la distribution vers le bas. Didier Robert, cité par Les Echos, y est allé sans détour : "Mon objectif est de lutter contre le monopole exercé dans l'île, tout particulièrement sur les besoins de première nécessité tels que l'essence et le gaz. Cette déclaration d'intention devrait favoriser la concurrence et améliorer le pouvoir d'achat des réunionnais."

Cette intention de l'Indian Oil n'est pas sans obstacles d'autant qu'elle devrait avoir l'aval en métropole du ministre des Outre-Mer Victorin Lurel. Selon Didier Robert, "la difficulté sera de procéder aux autorisations nécessaires coté français pour permettre le succès de ce partenariat". Ce genre de partenariat est engagé par le gouvernement français sur les actions pour lutter contre la vie chère.

Indian Oil Corporation est déjà présente dans l'Océan Indien, à l'île Maurice, et en Afrique. Son chiffre d'affaires est de 17 milliards d'euros avec un profit net de 2,1 milliards d'euros entre avril 2012 et mars 2013. Indian Oil rentre ainsi dans le jeu de la mondialisation si elle parvient à accéder au marché français, très monopolisé. La compagnie Indian Oil possède en Inde 22.600 stations-services et elle est la plus grande compagnie du secteur en Inde, selon Ravinder Sareen.

Aucun commentaire:

Les véhicules électriques menacés par une pénurie de cobalt

Les véhicules électriques menacés par une pénurie de cobalt
Bloomberg prévoit une pénurie de cobalt sur le marché. Le cours est à 82.000 dollars la tonne, un record depuis 2010.

Air Madagascar a choisi le logiciel Alexis pour l'optimisation de ses opérations de vols

Air Madagascar a choisi le logiciel Alexis pour l'optimisation de ses opérations de vols
Air Madagascar pourra accélérer son redressement et optimisera avec sa filiale Tsaradia ses opérations de vols grâce au logiciel Alexis.

Océan Indien : relations renforcées par une commission mixte entre Madagascar et Maurice

Océan Indien : relations renforcées par une commission mixte entre Madagascar et Maurice
Signataires du programme MASE sur l'Océan Indien, Madagascar et Maurice créent une commission mixte pour leurs liens économiques

Croissance des IDE des Seychelles au premier trimestre 2018

Croissance des IDE des Seychelles au premier trimestre 2018
Les Seychelles ont connu une hausse considérable des investissements hôteliers et des activités touristiques ces derniers mois.

Paypite, le bitcoin francophone vise Madagascar

Paypite, le bitcoin francophone vise Madagascar
Vincent Jacques,fondateur de Paypite, veut cibler le marché francophone : Madagascar, Côte d'Ivoire, Sénégal et Israël

Air Austral et Air Corsica signent un accord interligne

Air Austral et Air Corsica signent un accord interligne
L'accord entre Air Corsica et Air Austral ouvre les destinations corses aux passagers de l'Océan Indien

Sénégal : annoncé en août 2017, l'achat de Tigo a été réalisé par le trio Hiridjee, Niel et Sow