vendredi 9 août 2013

Une pureté de 99,9% pour le carbone graphitique du gisement de Molo

"La mine de Molo se trouve dans un contexte géologique unique et très rare qui a permis la qualité et la rareté exceptionnelle de notre produit", selon Craig Scherba, PDG de Energizer Resources.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Le canadien Energizer Resources, à travers sa filiale Green Giant Graphite, qui exploite le gisement de graphite de Molo, à Madagascar, a fait part de sa satisfaction sur la pureté des produits de cette mine. Le graphite lamellaire de Molo est ainsi qualifié de carbone graphitique d'une pureté de 99,9% après analyses. Les tests étaient réalisés par le SGS-Canada et s'agissaient de tests de purification hydro-métallurgique. Cette analyse s'applique sur un concentré de graphite et se fait sur cinq tests principaux avant purification. L'ensemble des cinq étapes répétées de tests peut durer jusqu'à deux jours. L'objectif de ces tests était d'évaluer la capacité du graphite de Molo à atteindre une pureté rarement atteint dans le secteur. SGS Canada a d'ailleurs été mandaté pour mener une autre série de tests de 60 à 90 jours sur une feuille complète de graphite pour poursuivre les directives techniques rédigées dans l'étude de faisabilité complète du projet.
Craig Scherba, PDG de Energizer Resources, n'a pas caché la satisfaction de son groupe d'avoir atteint ce niveau de pureté de 99,9% à Madagascar. "Ce test nous est très important car il confirme les résultats minéralogiques notre analyse économique préliminaire (AEP) qui place le graphite de Molo à un segment exceptionnel." La base objective de cette étude était de 98% à 99% de pureté du carbone graphitique. Craig Scherba a ajouté que "la mine de Molo se trouve dans un contexte géologique unique et très rare qui a permis la qualité et la rareté exceptionnelle de notre produit."

Aucun commentaire:

N E W S