lundi 23 septembre 2013

Centrale d’achats réunionnaise : Une fenêtre qui s’ouvre pour les fournisseurs malgaches

Cette initiative réunionnaise ne manque pas de susciter l’intérêt des malgaches qui sont de plus en plus nombreux à vouloir exporter vers l’île voisine, notamment des produits agroalimentaires. Selon Salim Motara, chef de projet au sein de la CCIR, des contacts ont déjà été établis avec des fournisseurs basés à Mayotte et à Madagascar.

par Liva Rakotondrasata

Les membres la CCI Réunion lors de la réunion pour la centrale d'achats
Les commerçants réunionnais, fortement concurrencés par la grande distribution et soucieux d’obtenir des prix compétitifs des fournisseurs, ont lancé en 2010 l’idée de créer une centrale d’achats. La Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion a été chargée de la réalisation du projet avec un objectif de rendre la centrale opérationnelle dès cette année 2013. Et cette initiative réunionnaise ne manque pas de susciter l’intérêt des malgaches qui sont de plus en plus nombreux à vouloir exporter vers l’île voisine, notamment des produits agroalimentaires. Selon Salim Motara, chef de projet au sein de la CCIR, des contacts ont déjà été établis avec des fournisseurs basés à Mayotte et à Madagascar. Toutefois, la priorité des priorités est de rassembler au moins 300 commerçants pour que le projet soit viable. Avec une surface moyenne de 100 m2, ils auraient une capacité d’achat à celle de 5 hypermarchés.
Selon les estimations, entre 4000 et 5000 commerces devraient être intéressés par ce genre d’initiative mais nombreux sont encore sceptiques et ont encore besoin d’être informés sur les tenants et aboutissants de l’opération. La centrale d’achats sera en fait une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) gérée par les commerçants eux-mêmes. Du côté de Madagascar, les fournisseurs potentiels souhaitent surtout connaître les exigences de cette nouvelle structure d’achat dont chaque membre doit s’acquitter d’un droit d’adhésion de 1000 euros.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives