mercredi 23 octobre 2013

Pressions sur les entreprises occidentales importatrices de bois précieux

Les coupes illégales dans les forêts primaires sont couvertes par des complices au niveau des administrations étatiques de ces pays cibles. On peut citer comme exemples les plus frappant le cas des forêts primaires de l'extrême Est de la Russie et des bois précieux des forêts primaires de Madagascar et de l'Amazonie.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Forêt de Madagascar
Des entreprises occidentales, mais aussi chinoises et japonaises, subissent actuellement des pressions sur des enquêtes menées par WWF et d'autres ONG comme Environmental Investigation Agency (EIA). Ces groupes non-gouvernementaux remontent des informations sur les sources des fournisseurs de ces entreprises, surtout sur le bois précieux et le bois de forêts. Cette action est entreprise pour protéger les forêts primaires et aussi les bois précieux de plusieurs pays, victimes d'exploitation sauvage de la part de ces industriels. Souvent, les coupes illégales dans les forêts primaires sont couvertes par des complices au niveau des administrations étatiques de ces pays cibles. On peut citer comme exemples les plus frappant le cas des forêts primaires de l'extrême Est de la Russie et des bois précieux des forêts primaires de Madagascar et de l'Amazonie.
Wal Mart, le géant de grande distribution américaine, a déjà été victime de fournisseurs chinois qui lui ont livré depuis 2007 des berceaux et chaises en bois rares provenant de Russie.
En 2012, l'affaire du célèbre fabricant de guitare Gibson a éveillé les soupçons de l'EIA. Son directeur exécutif, Alexander von Bismarck affirme que "l'EIA enquête actuellement sur l'exploitation forestière illégale dans le monde entier et nous confirmons qu'il s'agit d'une vraie activité criminelle organisée, comme le cas des forêts de l'extrême Est de la Russie".
Gibson, l'importateur de bois précieux trafiqué depuis Madagascar a été obligé de payer 300.000 dollars d'amende par la loi dite "Lacey Act" après plusieurs perquisitions fructueuses aidant le gouvernement à saisir plusieurs stocks de bois précieux malgaches.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives