samedi 9 novembre 2013

Conversion à l'éthanol : 4 millions de malgaches seront concernés

A moyen terme, on peut s’attendre à ce que plus d’un million de ménages malgaches substituent leur principal combustible de cuisson actuel par l’éthanol. Ceci équivaudrait à plus de 4 millions de personnes au total, soit près de 15 % de la population de la Grande Île de 2030.

par Liva Rakotondrasata

Rendement de production d'éthanol à partir du blé
Une estimation initiale du marché potentiel malgache de l’éthanol pour la cuisson ménagère a été réalisée par la Banque Mondiale, avec un certain nombre de paramètres dont le prix courant prudent de 0,35 dollars par litre, la production basée sur la micro-distillerie ou encore l’analyse du pouvoir d’achat des ménages et la préférence des consommateurs. Elle montre qu’à moyen terme, l’on peut s’attendre à ce que plus d’un million de ménages malgaches substituent leur principal combustible de cuisson actuel par l’éthanol. Ceci équivaudrait à plus de 4 millions de personnes au total, soit près de 15% de la population de la Grande Île de 2030. 

Selon toujours les estimations, 95% des ménages à Madagascar utilisent aujourd’hui principalement du bois de chauffe et du charbon de bois comme source d’énergie ménagère. La consommation nationale annuelle est d’environ 17 millions de m3 de bois de chauffage, dont 8 millions de m3 sont utilisés en tant que charbon de bois. Le bois de chauffe est le combustible prédominant pour les foyers pauvres et ceux à revenu moyen. L’électricité, le gaz naturel et le pétrole lampant ne servent de combustibles de cuisson que pour une très petite minorité. Cette consommation de bois comme principale source d’énergie ménagère pèse lourdement sur les ressources environnementales.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S