lundi 11 novembre 2013

Le groupe ICTSI cherche d'autres projets portuaires à l'international

Avec sa filiale MICTSL sur le grand port de l'est de Madagascar, ICTSI exploite ceux de Manille aux Philippines, du Brésil, de l'Argentine, de la Colombie, du Honduras, de la Pologne, de la Chine, de l'Equateur et du Pakistan. ICTSI cherche actuellement des relais de croissance en se mettant à l'affût de nouveaux projets portuaires privés ou privatisés.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Le terminal A du Port de Tamatave
International Contenair Terminal Services Inc. (ICTSI) est la maison mère de Madagascar International Contenair Terminal Services Limited (MICTSL), gestionnaire du Terminal A, un terminal à conteneurs du port de Toamasina depuis 2005. Ce port est géré par la Société du Port à gestion Autonome de Toamasina (SPAT). MICTSL a investi sur des grues portiques qui ont permis au port de Toamasina de passer de la 120è en 2011 à la 84è place en 2012 sur le rang établi par le Logistic Performance Index de la Banque Mondiale. 
Le volume manipulé à Toamasina a connu une croissance 28% en unités équivalent vingt pieds (EVP) entre 2011 et 2012, de 146.224 EVP à 131.580 EVP.

ICTSI cherche actuellement des relais de croissance en se mettant à l'affût de nouveaux projets portuaires privés ou privatisés. ICTSI se tourne surtout vers les pays émergents où les ports présentent des signaux de croissance. Les pays cibles sont ceux de l'Europe de l'Est, d'Afrique et d'Asie qui possèdent des villes portuaires à fort potentiel.



Rafael Consing, vice-président de ICTSI précise que "ce projet s'inscrit dans une stratégie consistant à étendre les opérations portuaires en dehors des Philippines. 65% des investissements de ICTSI se font dans ces pays, notamment en Amérique du Sud où ICTSI est très présent. Le groupe est en train de finaliser, avec la collaboration de son partenaires PSA International Ltd, les détails d'un plan d'investissement pour le port d'Aguadulce en Colombie. Au Honduras, ICTSI va prendre la gestion d'un autre port". Pour 2014, ICTSI finira les déboursements sur un investissement au Mexique. En joint-venture avec Anglo Ports, le groupe va présenter un dossier de soumission pour un projet portuaire à Melbourne. Rafael Consing révèle que la totalité des capitaux investis pour cette année ne dépassera pas les 550 millions de dollars. Le groupe a élevé son plan d'emprunt à 250 millions de dollars, avec un endettement total de 607 millions de dollars.

Avec sa filiale MICTSL sur le grand port de l'est de Madagascar, ICTSI exploite ceux de Manille aux Philippines, du Brésil, de l'Argentine, de la Colombie, du Honduras, de la Pologne, de la Chine, de l'Equateur et du Pakistan. A la moitié de l'année 2013, ICTSI affirme avoir traité un volume consolidé de 3,03 millions EVP, en croissance de 12% par rapport à 2012 à la même période.

Aucun commentaire:

N E W S