mardi 31 décembre 2013

L'état des travaux sur l'aéroport Roland Garros à la Réunion

Depuis février 2013, ces chantiers sont actifs jours et nuits pour avoir le moins de dérangement possible par rapport aux vols jusqu'en avril 2014. Jean-Paul Noel, président du directoire de la Société Aéroportuaire à la Réunion prévoit un budget de 40,9 millions d'euros en 2014.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

Des travaux d'amélioration ont été engagés sur l'aéroport Roland Garros à la Réunion. Ces travaux, les plus importants depuis plus de dix ans, sont divisés en deux phases. La première phase vient d'être livrée et concerne les pistes de l'aéroport. Depuis le 18 décembre dernier, la réutilisation des pistes, courte pour l'atterrissage et la longue pour le décollage, est de nouveau possible. Air France, Air Mauritius, Air Madagascar, Air Austral et Corsair International utilisent régulièrement ces pistes.

dimanche 29 décembre 2013

Madagascar : Le chemin vers la reprise économique selon Hery Rajaonarimampianina

Interview exclusive de Hery Rajaonarimampianina sur Wall Street Journal (décembre 2013)
Texte d'introduction et traduction : Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

"Quand il s'agit de la reprise économique de Madagascar, plus rien d'autre n'est négociable."

Tels sont les propos de Hery Rajaonarimampianina, candidat au second tour du mouvement Hery Vaovao pour les présidentielles à Madagascar devant un journaliste du Wall Street Journal le 19 décembre dernier. A l'heure où nous écrivons ces lignes, il est crédité de plus 52% des voix selon les résultats provisoires publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la Transition (CENIT).

samedi 28 décembre 2013

Les permis environnementaux délivrés par l'ONE à Madagascar en 2013

Parmi les 13 permis environnementaux délivrés pour l'année 2013, 24 sont constitués par des dossiers d'études d'impacts environnementaux sur les secteurs cités en haut et 7 appartiennent à des projets en cours de réalisation mais ne possédant pas encore de permis environnemental.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Siège de l'ONE à Antananarivo
Les mines (graphite, granite, mica, ...), la télécommunication avec des nouveaux sites d'installation de backbone, la préservation de la biodiversité et l'environnement avec l'installation et la gestion d'un centre de traitement de déchets et de boue, les infrastructures industrielles avec des unités de fabrication de plastiques et une unité de stockage d'oxygène, le tourisme, l'élevage, l'eau. Ce sont les secteurs concernés par les délivrances des 31 permis environnementaux par l'Office National de l'Environnement (ONE) à Madagascar pour l'année 2013. L'ONE est notamment chargé d'observer le respect du cahiers des charges environnemental touchant ces secteurs à travers un suivi périodique.

vendredi 27 décembre 2013

Sherritt International se déleste de ses activités dans le charbon au Canada

Cette cession des activités de charbon de Sherritt pourrait être expliquée par un besoin de compensation sur la menace sur la santé financière du groupe après la perte que le canadien détenteur à Madagascar de la plus grande exploitation de nickel au monde pourrait subir.

par Tsirisoa Rakotondravoavy


Mine de charbon de Sherritt
Après l'annonce récente par Sherritt International de la chute du cours du nickel, dont le groupe est très dépendant, une information vient d'être publiée selon laquelle le groupe canadien a cédé toutes ses activités sur le charbon. Cette action pourrait être expliquée par un besoin de compensation sur la menace sur la santé financière de Sherritt après la perte que ce groupe détenteur à Madagascar de la plus grande exploitation de nickel au monde pourrait subir.

Sud de Madagascar : Sur la piste du mica

Quelque huit millions d’électeurs malgaches ont voté pour choisir leur nouveau président le 20 décembre dernier. L’issue de cette élection semble suspendue au rythme des décomptes de voix. Entre temps, l’île continent se perd dans un marasme économique et social sans précédent. Même si l’Etat central est en pleine déliquescence depuis 2009, date à laquelle le gouvernement précédent avait voulu vendre un territoire grand comme une fois et demie la Corse groupe coréen Daewoo, des entrepreneurs malgaches se battent pour exploiter eux-mêmes les immenses richesses de leur pays face aux opérateurs étrangers, particulièrement voraces sur la Grande Île. Nous avons accompagné l’un d’entre eux, Yvon, sur la piste d’un minerai très convoité : le mica.

Texte et photos : Nicolas Marmié pour le Journal de l'Economie


Les gémissements du puissant diesel  et les craquements de la boite de vitesse obligent à hurler pour se faire entendre.  « On arrive quand à la mine ? ». « Bientôt », répond, impassible, Didier, 42 ans qui passe sa vie à rejouer « La salaire de la peur » au volant de son 38 tonnes Renault sur les pistes défoncées de Madagascar. Entre nous, un homme armé d’un fusil, scrute l’horizon avec un regard d’aigle.

mercredi 18 décembre 2013

Madagascar Oil : les dernières opérations de l'année et projections

Le plan global pour l'étude de pré-commercialisation en février 2014 est en bonne voie. L'interprétation et la consolidation des données sont achevées sur les blocs 3105, 3106 et 3107. Ces avancées ont permis à Madagascar Oil d'éditer un état des lieux actualisé de ses activités.


par Tsirisoa Rakotondravoavy

Projection de production sur le site de Tsimiroro datant de 2011
A la fin du mois de novembre 2013, Madagascar Oil a stoppé pour dix jours les opérations d'injection de vapeur dans plusieurs puits de forage sur le site de Tsimiroro. Ces opérations ont permis le contrôle de température sur ces puits et un aperçu de fiabilité lors de l'injection de vapeur en continu. Le plan global pour l'étude de pré-commercialisation en février 2014 est, en outre, en bonne voie. L'interprétation et la consolidation des données sont aussi achevées sur les blocs 3105, 3106 et 3107. Ces avancées ont permis à Madagascar Oil d'éditer un état des lieux actualisé de ses exploitations et le développement du projet global dont voici un résumé du contenu.

lundi 16 décembre 2013

Corsair redresse sa situation grâce à sa classe Affaires

Le revirement stratégique est accompagné d'une restriction visant une économie à travers une réduction des coûts qui commence à porter ses fruits. Plus de 14 millions d'euros ont été générés par la première phase de cette réduction. Une réduction de 15% de la capacité de Corsair a été opérée en parallèle, ce qui a permis un taux de remplissage record de 87%, à 9 de plus par rapport au dernier exercice.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Le salon Grand Large de Corsair aux Antilles
Après une année 2012 désastreuse, la compagnie aérienne française Corsair, filiale du géant mondial du tourisme TUI, semble avoir retrouvé la voie de la rentabilité. Certes, le chiffre d'affaires de 2013 est encore négatif, à 1,18 million d'euros de perte, mais le niveau est très loin du déficit de 2012, à 17,8 millions d'euros. Le redressement s'est  profilé avec un changement capital dans la stratégie de Corsair. La compagnie a enclenché un changement profond de sa flotte, changement achevé en mai 2013 avec la réception du Boeing 747-400, en version reconfigurée. Corsair fonctionne à présent avec une flotte taillée sur mesure pour son marché cible, la classe Affaires dénommée "Grand Large". Deux Airbus A330-300 neufs ont complété sa flotte et ont rendu possible ce repositionnement dans son segment cible. La classe Grand Large est servie par les salons du même nom dans les aéroports d'Orly Sud, Pointe-à-Pitre, et Fort de France, auxquels s'ajoute le dernier salon Grand Large à La Réunion.

Série de remarques sur le rapport "Doing Business" de la Banque Mondiale

La Banque Mondiale a mis en place une commission de révisions chargée de rédiger des recommandations pour améliorer la fiabilité du rapport. Cette commission est dirigée par Trevor Manuel, ministre du Plan de l'Afrique du Sud. La commission a passé au crible la méthodologie du rapport Doing Business basée sur des paramètres exhaustifs biaisant les résultats et le classement issu du rapport lui-même : l'environnement juridique, commerce extérieur, création d'entreprises, l'accès à l'électricité,  ...

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Cycle de collecte de données du Doing Business
Propos
Macky Sall n'y est pas allé par quatre chemins. Le président du Sénégal a ouvertement critiqué la méthode et les résultats des enquêtes qui forment le rapport "Doing Business 2014", basé sur la facilité à faire des affaires dans chaque pays. Pour l'édition 2014 publiée par la Banque Mondiale au mois d'octobre 2013, Macky Sall s'est opposé au classement du Sénégal qui se retrouve au 170ème sur les 189 pays classés par le rapport.

Albert Yuma Mulimbi, président du syndicat des patrons au RD Congo et président de Gécamines, appuyé par son nouvel administrateur américain Jack Rosen, lui aussi est rentré en novembre dernier dans un discours de critique sans retenue, rapporté par Jeune Afrique : "Je n'ai jamais rencontré les enquêteurs qui réalisent cette étude, et je m'interroge sur leurs sources. Leurs méthodes de collecte d'informations doivent être remises en question."

samedi 7 décembre 2013

Le bouquet numérique StarTimes Media arrive à Madagascar

StarTimes Media apporte sur le continent africain une offre numérique que ses dirigeants considèrent comme une offre "low cost" pour le secteur. Son installation à Madagascar survient après l'annonce par Madagascar d'abandonner le standard analogique UHF et VHF pour la TNT.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

La société chinoise StarTimes Media vient de signer une convention avec la Commission Spéciale à la Communication Audiovisuelle (CSCA) à Madagascar. Cette convention permettra à cette société d'exploiter sur le territoire malgache une offre de bouquet de chaînes télévision numérique provenant de sa maison mère StarTimes Media. Cette dernière a vu le jour à Pekin en 1988 et a apporté sur le continent africain une offre numérique que ses dirigeants considèrent comme une offre "low cost" pour le secteur.

Cette installation à Madagascar survient après l'annonce par le gouvernement malgache de son engagement auprès de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT) d'abandonner le standard analogique UHF le 17 juin 2015 au plus tard et le VHF le 17 juin 2020. Madagascar passera progressivement à la technologie de la Télévision Numérique Terrestre à partir de 2014 et à ces dates annoncées, toutes les chaines audiovisuelles du pays suivront un nouveau cahier des charges pour le standard numérique TNT.

jeudi 5 décembre 2013

Amethis Finance prend un tiers du capital de Velogic

La holding Amethis Finance vient récemment de conclure avec le groupe mauricien Rogers & Company Ltd l'achat du tiers du capital de sa filiale logistique Velogic. Le groupe Rogers est un vaste conglomérat présent dans l'immobilier, l'aviation, les services financiers, la logistique et le tourisme. Coté en Bourse à l'île Maurice, Rogers emploie 3.000 personnes réparties dans les îles de l'Océan Indien, en Afrique, en Asie et en France.

par Tsirisoa Rakotondravoavy

Amethis Finance est une holding européenne dotée d'une capacité totale d'investissement de 320 millions de dollars, dont les fonds propres sont à 170 millions de dollars et les 150 millions restant financés par des dettes de long terme. Ces fonds gérés par Amethis Finance sont essentiellement destinés à l'Afrique. Les récentes opérations d'Amethis Finance sont les prêts accordés à UT Bank au Ghana se chiffrant à 10 millions de dollars, l'ouverture d'une ligne de crédit de 150 millions de dollars cofinancée avec OPIC pour les secteurs prioritaires en Afrique et le rachat des 39% de la compagnie pétrolière ivoirienne Petro Ivoire au mois de juillet 2013.
La holding Amethis Finance vient récemment de conclure avec le groupe mauricien Rogers & Company Ltd l'achat du tiers du capital de sa filiale logistique Velogic. Le groupe Rogers est un vaste conglomérat présent dans l'immobilier, l'aviation, les services financiers, la logistique et le tourisme. Coté en Bourse à l'île Maurice, Rogers emploie 3.000 personnes réparties dans les îles de l'Océan Indien, en Afrique, en Asie et en France. Sa filiale Velogic occupe une place très convoitée en étant la première société de logistique sur l'île Maurice et elle est très présente sur la région Océan Indien dans le transport, le traitement douanier, le fret aérien et maritime et le transit. Son chiffre d'affaires de 55 millions d'euros se réalise essentiellement dans la région, et concerne Maurice, la Réunion, Madagascar, Singapour, Inde, Mozambique et la France. Velogic bénéficie de 35 ans d'expériences dans la logistique et la présence d'Amethis Finance va accélérer son expansion stratégique vers l'acquisition de nouvelles cibles et le développement de nouveaux partenariats. La holding sera présente dans le conseil d'administration de Velogic et pèsera de tout son poids pour les décisions stratégiques et les éléments de gouvernance de l'entreprise.

lundi 2 décembre 2013

Programmes économiques des candidats du 2ème tour : La grande désillusion

Si Robinson Jean Louis s’est « contenté » d’un discours d’un simplisme affligeant, l’économiste Hery Rajaonarimampianina n’a pas fait mieux. Ce dernier s’est borné à des formules rappelant  les messages confectionnés, au début des années 90, par les communicants des vieux leaders africains habillés en « réformateurs ». Aucun des deux candidats qui s’affronteront au second tour de  la présidentielle malgache ne dispose d’un vrai programme économique.

par Liva Rakotondrasata

Il ne faut pas se raconter d’histoires. Aucun des deux candidats qui s’affronteront au second tour de  la présidentielle malgache ne dispose d’un vrai programme économique. Les récentes rencontres qu’ils ont eues avec le secteur privé le prouvent largement. Chômage, dispositif fiscal en mode relance, matrice énergétique, situation monétaire post-crise, intégration régionale, manque de capitaux, accompagnement des PME…, aucun des grands sujets économiques du moment n’a reçu des intervenants un traitement digne de son importance. Et ce ne sera pas la promesse d’ouverture d’un secrétariat d’Etat dédié au secteur privé qui changera grand chose.

N E W S

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines
Seaweed Seychelles va débarrasser l'archipel de plusieurs tonnes de dépôts d'algues marines par an sur les plages

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation
Le projet de Dabolava a attiré la compagnie canadienne Prophecy Development Corp. , dirigée par John Lee, pour ses mines d'or, de charbon et d'uranium

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes
Vols de câble, branchements illicites, ... La Jirama, compagnie nationale d'électricité et d'eau à Madagascar, fait face à un phénomène qui alourdit son bilan

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center
Avec l'installation du Mining Business Center, Madagascar poursuit son effort d'industrialisation progressive du secteur minier.

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar
Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar.

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto
Constance Tsarabanjina à Madagascar fera partie des sept hôtels du groupe Constance Hotels & Resorts qui utiliseront les applications de Duetto.

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques
Sous l'impulsion de Jean-Fidèle Otandault, nouveau ministre du Budget et des Comptes Publics, le Gabon s'attèle à la relance de son économie et à des réformes structurelles.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique
Inconnus du public, ils sont les acteurs clés dans les relations publiques, le lobbying et les organisations d'événements institutionnels en Afrique.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives