vendredi 27 décembre 2013

Sherritt International se déleste de ses activités dans le charbon au Canada

Cette cession des activités de charbon de Sherritt pourrait être expliquée par un besoin de compensation sur la menace sur la santé financière du groupe après la perte que le canadien détenteur à Madagascar de la plus grande exploitation de nickel au monde pourrait subir.

par Tsirisoa Rakotondravoavy


Mine de charbon de Sherritt
Après l'annonce récente par Sherritt International de la chute du cours du nickel, dont le groupe est très dépendant, une information vient d'être publiée selon laquelle le groupe canadien a cédé toutes ses activités sur le charbon. Cette action pourrait être expliquée par un besoin de compensation sur la menace sur la santé financière de Sherritt après la perte que ce groupe détenteur à Madagascar de la plus grande exploitation de nickel au monde pourrait subir.

Les activités de charbon sur le site d'Alberta et de Sasktchewan sont ainsi vendues à Westmoreland Coal. Cette société de Colorado a acquis sept mines de charbon appartenant à Sherritt pour 465 millions de dollars, dont 312 millions de dollars en espèce et 153 millions de dollars en contrat de location-acquisition. D'autres projets de mines de charbon de Sherritt font aussi partie de cette achat.


Une autre société canadienne dénommée Altius Minerals associée à d'autres partenaires comme Liberty Mutual Insurance ont par ailleurs mis la main sur 51% du portefeuille de 11 fonds de redevances liés aux projets d'Alberta et de Saskatchewan.

Aucun commentaire:

N E W S