vendredi 31 janvier 2014

Des comptes mail de Yahoo se sont fait pirater hier

par H.R. pour le Journal de l'Economie

Le jeudi 30 janvier, Yahoo a émis un communiqué à ces abonnés détenant des comptes "affectés" par une intrusion par des tiers. Ce communiqué demande à ces abonnés de changer de mot de passe car plusieurs comptes auraient été victimes d'intrusion. Ce changement a pour but de bloquer de futures attaques prévisibles selon le groupe américain.

jeudi 30 janvier 2014

Nouvel accord entre Air France et Air Mauritius le 24 janvier 2014

Source L'Express.mu / Nicolas Marmié pour le Journal de l'Economie

Les opérations commerciales, la gestion des coûts, les achats, la maintenance… Ce sont là quelques-uns des domaines concernés par l’accord signé entre Air Mauritius et Air France le 24 janvier.
 
Dass Thomas, président d'Air Mauritius, et Alexandre de Juniac, de Air France étaient présents 
lors de la signature de l'accord
Air Mauritius et Air France ont signé un nouvel accord de coopération commerciale et industrielle. Air France apportera ainsi à Air Mauritius une expertise renforcée dans plusieurs domaines : les opérations commerciales, le Revenue Management, la gestion des coûts, les achats, la maintenance et la réduction de coûts notamment en économie de carburant.
 
Cet accord prévoit la poursuite des opérations des deux transporteurs aériens en partage de codes sur la ligne reliant Paris-Charles de Gaulle à l’aéroport de Maurice-Plaisance. Pour la saison hiver 2013-14, les deux compagnies proposent jusqu’à 16 vols par semaine reliant ces deux destinations.
 
«Ce n’est pas un partenariat stratégique. On a renforcé l’accord existant», indique Dass Thomas, président du conseil d’administration d’Air Mauritius. Et d’ajouter : «Le concept de partenariat stratégique est parfois mal interprété ; on a tendance à croire que l’un a une dominance sur l’autre, ce qui n’est pas le cas».

Source: L'Express.mu

Forte embellie pour les exportations d'armes françaises

Nicolas Marmié / AFP / Journal de l'Economie

Un volume d'exportations de 6,3 milliards d'euros en 2013 contre 4,8 milliards en 2012.

Les exportations françaises d'armements ont bondi en 2013 d'environ 30% par rapport à 2012, avec 6,3 milliards d'euros de prises de commandes, grâce notamment à d'importants contrats conclus au Moyen-Orient. La publication de ces chiffres, encore provisoires, intervient alors que la DCNS s'apprete à livrer une frégate multi-missions (FREMM) à la marine royale marocaine.
En 2012, année plutôt terne  pour le secteur, les prises de commandes s'étaient élevées à 4,8 milliards d'euros, contre 6,5 milliards un an plus tôt. 2013 a en revanche été marquée par "un retour significatif des contrats majeurs", avec huit contrats d'environ 200 millions d'euros.
Dans un contexte politique favorable, en raison des tensions entre le puissant concurrent américain et ses allies arabes dans le Golfe, Paris espère conforter sa position de quatrième exportateur d'armes mondial, derrière les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie.

mercredi 29 janvier 2014

Maurice: Inauguration imminente d’un pole d’excellence chirurgical

Urologie, cardiologie, gynécologie, chirurgie digestive et vasculaire seront pratiquées par l'équipe et le robot Da Vinci. Sorti d’un film de science-fiction, cet appareil permet en effet des actes chirurgicaux d’une précision et d’un confort inédits.

par Nicolas Marmié pour le Journal de l'Economie

L'Hopital Apollo Bramwell, Maurice
La dernière ligne droite. Sur la terrasse de sa villa de Tamarin, le docteur Denis Janelle ne cache ni son son impatience, ni son excitation. Il attend pour la mi-mars la livraison d’un robot chirurgical d’exception. D’une valeur de 1,8 million de dollars, le robot Da Vinci, fabriqué par la société américaine Intuitive Surgery, leader mondial de son secteur, devrait etre installé et inauguré  à   l’Apollo Bramwell Hospital de Moka dans le centre de l’ile.

jeudi 23 janvier 2014

DRT, exploitant des hectares de forêts à Madagascar, fait partie d'un consortium pour sauver Gascogne

H.R. - Journal de l'Economie

Biolandes et Les Dérivés Résiniques et Terpéniques (DRT), présent à Madagascar, prennent le contrôle de Gascogne en France.

Gascogne, une société landaise de la filière bois, était en difficulté depuis 2012. Sa restructuration a nécessité un montage où l'Etat français a pris part. De cette reprise de Gascogne a vu la naissance d'un consortium de reprise constitué par les deux sociétés françaises spécialistes du secteurs, Biolandes et Les Dérivés Résiniques et Terpéniques (DRT) mais aussi de la Banque Publique d'Investissement (PBI) qui représente l'Etat, et du Crédit Agricole. Le partage des parts issu de cette reprise n'ont pas été révélé ainsi que le chiffre d'affaires 2013 de Gascogne. La seule information connue est le chiffre d'affaires 2012 de cette dernière qui était de 419,7 millions d'euros avec un lourd endettement de 100,4 millions d'euros avant cette ouverture de capital.

samedi 18 janvier 2014

Publication sur l'affaire BNI-CA : Lettre de la PROGEDIAM à la CSBF

Publication de la Promotion de la Gouvernance d'Entreprises et et Défenses des Intérêts des Actionnaires Minoritaires (PROGEDIAM) pour la CSBF

L’association PROGEDIAM (PROmotion de la Gouvernance d’Entreprise et Défense des Intérêts des Actionnaires Minoritaires) tient à informer les acteurs de l’opération ainsi que le grand public de ses analyses sur ce qui est devenu « l’affaire BNI ».

Le 4 septembre 2013, la Commission de Supervision Bancaire et Financière (CSBF) avait suspendu le projet de vente des parts majoritaires de la BNI Madagascar au consortium IOFHL aux conditions suivantes 

vendredi 17 janvier 2014

Editorial : le Pardon, en est-on capable ?

Editorial de Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


17 janvier 2002 : La Haute Cour Constitutionnelle a accepté un nouveau décompte des voix lors de l'élection présidentielle de 2001, l'issue est que la HCC a reconnu l'avance de Ravalomanana mais en confirmant que ce dernier n'a pas été élu au premier tour du scrutin. Didier Ratsiraka et son équipe ont été chassé par le maire élu d'Antananarivo Marc Ravalomanana.
17 janvier 2009 : Le mouvement TGV conduit par le maire élu d'Antananarivo Andry Rajoelina, a initié son premier rassemblement à Ambohijatovo pour destituer Ravalomanana et a commencé à paralyser le pays. Deux mois après, le 17 mars, ce dernier démissionne et s'exile en Afrique du Sud.
17 janvier 2014 : Hery Rajaonarimpampianina est élu Président de la République selon les résultats définitifs de la HCC.

Cela fait cinq ans jour pour jour que nous avons connu le grand basculement vers l'inconstitutionnalité. La République de Madagascar a maintenant un nouveau souffle, mais une autre valeur se propose à chacun pour que le passé devienne Histoire : le Pardon. En est-on capable ?

jeudi 16 janvier 2014

Désaccord au conseil d'administration de Sherritt International

Les luttes internes dans le conseil d'administration de Sherritt International et dans l'industrie minière en général sont un signe que des groupes d'investisseurs canadiens se sont engagés dans un combat pour le changement dans les entreprises sous-performantes dont Sherritt fait désormais partie depuis la chute du prix du nickel.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

George Armoyan, administrateur de Sherritt International et représentant Clarke Inc. dans le capital, affirme que la compagnie a rejeté sa demande de changement au conseil d'administration du groupe canadien. Ce qui a créé un conflit interne à la direction de Sherritt International. Clarke Inc. , une société d'investissement basée à Halifax, avait demandé au groupe Sherritt de convoquer une assemblée extraordinaire des actionnaires afin de réduire la taille de son conseil d'administration et remplacer trois de ses administrateurs avec les représentants de Clarke Inc.

mardi 14 janvier 2014

Les Comores auraient du pétrole en offshore

«La probabilité de l'existence d'hydrocarbures en offshore est élevée», selon Naoildine Houmadi, pour «développer et valoriser» les ressources énergétiques. «Maintenant il faut le prouver par un travail scientifique sérieux pour convaincre les compagnies pétrolières.»

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


 Ces îles de l'Océan Indien situées au nord de Madagascar compte sur cette matière qu'est l'or noir pour sortir définitivement de la pauvreté. Cette prospection incite pourtant à la prudence car aucun indice ne prouve l'existence de pétrole dans cette zone.

«La probabilité de l'existence d'hydrocarbures en offshore est élevée», selon le chef du Bureau géologique, Naoildine Houmadi, bureau créé par en 2010 par les Comores pour «développer et valoriser» les ressources énergétiques. «Maintenant il faut le prouver par un travail scientifique sérieux pour convaincre les compagnies pétrolières.» Cet archipel s'appuie sur des spéculations basées sur l'existence de pétrole dans le Canal de Mozambique où plusieurs pays voisins comme la Somalie, Madagascar ou le Mozambique en ont prouvé l'existence. 

lundi 13 janvier 2014

Saison honorable 2013-2014 pour le litchi de Madagascar

Madagascar a exporté en totalité 18.000 tonnes de litchi sur la production de la saison 2013-2014 qui est de 100.000 tonnes. Madagascar est au rang de 5ème producteur mondial derrière de puissants concurrents comme la Chine, l'Inde, le Vietnam et le Taiwan.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

La saison 2013-2014 de litchis vient de se clôturer à Madagascar. La Grande Île enregistre une qualité du litchi encore supérieure à la saison précédente. Le litchi de Madagascar est encore très demandé sur le marché européen dont la dernière a témoigné de cette demande croissante en qualité. Madagascar a exporté en totalité 18.000 tonnes de litchis sur la production de la saison 2013-2014 qui est de 100.000 tonnes. Madagascar est au rang de 5ème producteur mondial derrière de puissants concurrents comme la Chine, l'Inde, le Vietnam et le Taiwan.

vendredi 10 janvier 2014

Chanel dope son chiffre d'affaires et ses produits de rajeunissement par un ingrédient dans la vanille de Madagascar

Sublimage Essential de Chanel a poussé la barre de la performance très haut par rapport à la concurrence depuis 2006. Les produits de cette gamme contiennent un ingrédient clé dont la composition est gardée jalousement par la maison. Il s'agit de la plantifolia se trouvant dans une catégorie rare de la vanille de Madagascar. En outre, le magazine Challenges vient de révéler un autre secret, le chiffre d'affaires de Chanel en 2012. Ces informations ont toujours été gardées secrètes par Chanel.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

Karl Lagerfeld lors du défilé Printemps-Eté 2014 de Chanel
Chanel est l'une des rares sociétés de l'industrie du luxe à garder le plus grand secret sur ses résultats financiers et sa gestion. La seule information confirmée dans cette gestion couvée par cette culture absolue du secret est que la maison est gérée depuis des décennies par une structure néerlandaise appelée Chanel International BV, une société non cotée en bourse, donc non assujettie à l'obligation de publication de résultats. Comme ses résultats, Chanel garde aussi un rapport très secret par rapport à ses fournisseurs dont elle rachète d'une manière systématique ceux qui touchent directement son cœur de métier qui est la mode.

jeudi 9 janvier 2014

Shopping du soir : Saint-Denis plus dynamique

Avec une circulation fluide et une température plus fraîche, il est plus plaisant de faire du shopping, et les commerçants espèrent écouler plus de marchandises après 18h face à des consommateurs plus sereins, qui ne sont pas pressés par le temps.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

Plusieurs boutiques de Saint-Denis (la Réunion) ont décidé d'étendre leurs horaires d'ouverture jusqu'à 19h. Certaines ont même poussé ces horaires jusqu'à 19h30. Cette décision a appuyé celle qui a été prise il y a quelques mois par l'association Karé'o pour la gestion de la ville de Saint-Denis. L'objectif de Karé'o est clair : offrir aux consommateurs un peu plus de marge dans le temps d'achats et surtout leur faire profiter de quelques avantages que la ville offre à ces heures tardives.

mercredi 8 janvier 2014

Nos repères économiques : Madagascar redeviendra un pays "normal" en 2014

Tous les ingrédients sont présents pour que la Grande Île mette en place toutes les institutions, et ce dès cette année. La loi de Finances 2014 a été votée par les deux chambres des représentants et le rejet des requêtes pour disqualification par la CES est confirmé. Hery Rajaonarimampianina qui a dévoilé les grandes lignes de son programme, en ligne avec la loi de Finances 2014, sera le premier Président de la IVème République à Madagascar. Perspectives.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


 La croissance du PIB à Madagascar (2013, prévisions African Economic Outlook)
Madagascar redeviendra un pays constitutionnellement "normal". Il sera de nouveau "fréquentable" du point de vue économique en 2014. La question sera vérifiée en cette début d'année où la politique tient encore la tête aux actualités de la Grande Île. Chacun attend la proclamation définitive par la Cour électorale spéciale (CES) pour le 18 janvier au plus tard. La validation de ces résultats par tous les électeurs et les candidats sortira Madagascar définitivement du profil d'une économie à risque. Encore une fois, toute l'économie du pays est suspendue à la situation politique tendue. Certes, l'image de la politique tenant en otage toute l'économie plane comme une menace sur la paix fragile gagnée en 2013. Mais d'ores et déjà, l'annonce récente par la CES du rejet des requêtes de disqualifications venant des deux parties nous ramène un peu plus vers la sortie de crise définitive. Cette sortie est tant attendue par tout le milieu économique pour relancer l'économie à Madagascar et surtout regagner la confiance des investisseurs et des bailleurs de fonds qui n'attendaient que ce "déblocage" constitutionnel pour réétudier le "dossier" Madagascar.

De l'illégalité de la vente de la BNI CA

Pourquoi la vente de la BNI Madagascar par le Crédit Agricole est illégale. Explications du cabinet MCI Madagascar.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

Siège social de la BNI Crédit Agricole à Antananarivo
La vente de la BNI Madagascar par la cession des parts de son actionnaire principal, le français Crédit Agricole, a alimenté les polémiques et les passions dans le secteur bancaire et du milieu des affaires malgache durant l'année 2013. Au delà de ces passions, le Journal de l'Economie a sorti dès le 28 juin 2013, huit jours après l'intention de cession, un article sur cette vente, n'expliquant pas la légalité ou non de la cession des 51% de la BNI à l'Indian Ocean Financial Holding composé de la Bank One de l'île Maurice et de Trielite Group, cet article ayant relaté les faits à l'époque. Le dossier a évolué et les acheteurs très critiqués par l'opinion ont "changé de visage". Désormais, la Bank One sera remplacée par le groupe Ciel Investment, plus lourd en capitalisation et le Trielite Group par First Immo, le groupe immobilier de l'industriel Hassanein Hiridjee, actionnaire de référence entre autres du groupe Telma dans les télécoms.
Si la vente pourrait être avalisée cette année par la CSBF, voici un article du cabinet juridique MCI qui a traité le sujet de la cession de la BNI par le Crédit Agricole suivant les textes régissant le secteur bancaire et financier. Sans ambiguïté, l'article avance l'illégalité de l'opération depuis les débuts de la cession. A suivre...

lundi 6 janvier 2014

L'Allemagne a l'intention d'investir dans les ressources sous-marines à Madagascar

L'Allemagne a émis une demande officielle de permis d'exploitation de matières premières sur des champs marins au large des côtes malgaches. La surface de cette zone se trouvant au sud de Madagascar s'étend sur plus de 10.000 km2 et elle contiendrait des minerais rares destinés à la fabrication d'écran mais aussi de l'or et de l'argent.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


Le groupe allemand Tantalus exploite déjà les terres rares à Ampasindava, au nord-ouest de Madagascar
L'Institut Fédéral de géologie et des ressources naturelles en Allemagne a organisé deux explorations dans l'Océan Indien pour scruter les ressources sous-marines à la recherche de minerais. Ces explorations ont porté leurs fruits avec des résultats positifs témoignant de la présence de champs hydrothermaux contenant des minerais sous-marins au sud de Madagascar.

TruScan détecte les faux médicaments

Le programme Roll Back Malaria fait état actuellement d'un phénomène alarmant concernant les maladies à forte prévalence dans le monde, celui de la prolifération des faux médicaments. Au Sénégal, 42% des médicaments testés sont réputés faux ou ne présentent pas la qualité pharmacologique indiquée sur le contenant. A Madagascar et en Ouganda, le taux est respectivement de 30% et de 26%. Thermo Fisher Scientific propose le TruScan pour détecter les faux médicaments.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

Le TruScan, fabriqué par Thermo Fisher Scientific
L'initiative Roll Back Malaria, littéralement faire reculer le paludisme, est appuyée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ce programme fait état actuellement d'un phénomène alarmant concernant les maladies à forte prévalence dans le monde, celui de la prolifération des faux médicaments. Ce programme associant l'OMS et le programme américain pour l'information sur la qualité des médicaments (Drugs Quality Informations - DQI) a fait son rapport sur des évaluations faites dans trois pays : le Sénégal, Madagascar et l'Ouganda. Le rapport de l'OMS en 2012 fait état de 207 millions de cas de paludisme dont 627.000 décès. Le taux de mortalité lié à cette maladie en Afrique reste élevé, à 49% contre 45% sur la moyenne mondiale.
Ces évaluations ont été appliquées dans ces trois pays sur un échantillon total de 197 médicaments antipaludéens connus à base d'artémisine et de combinaison de sulfadoxine-pyriméthamine. Le résultat de ces analyses est sans appel. Au Sénégal, 42% des médicaments testés sont réputés faux ou ne présentent pas la qualité pharmacologique indiquée sur le contenant. A Madagascar et en Ouganda, le taux est respectivement de 30% et de 26%.

dimanche 5 janvier 2014

Le fonds public chinois CAD Fund lorgne sur les ressources africaines et malgaches

En ce début de l'année 2014 totalement monopolisé par la vie politique, l'économie malgache, exsangue après presque cinq années de Transition politique, recommence à se faire parler d'elle et à attirer les fonds au profil hors du commun. L'un d'entre eux, le fonds de développement China-Africa montre ses intentions en affirmant ses intérêts sur les opportunités des ressources en Afrique et à Madagascar.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


Carte des investissements chinois en Afrique depuis 2010
Après les 3 milliards de dollars placés sur des projets de développement en Afrique entre 2007 et 2012, le plus grand fonds d'investissement public chinois, le China-Africa Development Fund (CAD Fund) compte faire plus pour l'année 2014. Ce fonds est très présent en Afrique à travers le financement de projets d'infrastructure : ponts, routes, chemins de fer, ports et usines de ciment. Des pays comme la Tanzanie, la Zambie ou l'Ethiopie doivent leur dynamisme économique à la présence de ce fonds d'investissement chinois derrière leurs projets gouvernementaux. Le CAD Fund est financé essentiellement par la China Development Bank, lui débloquant en 2012 2 milliards de dollars en guise de deuxième tranche pour financer les projets liés à ce fonds public.

samedi 4 janvier 2014

Océan Indien : un projet de loi pour protéger les navires français dans le monde

Le coût des accélérations dans les zones à haut risque, les nouvelles rubriques d'assurances liées à la nouvelle piraterie maritime, les primes pour l'équipage ajoutés aux frais de sécurité pour les sociétés de protection s'élèvent actuellement à 8,7 milliards d'euros sur le plan mondial. Ces frais sont supportés principalement par les armateurs qui transportent 90% des marchandises commerciales mondiales.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie

Frédéric Cuvillier, ministre français des Transports, a présenté un projet de loi en Conseil des ministres ce vendredi 03 janvier à Paris : celui de la loi permettant aux navires battant pavillon français de disposer à bord d'une présence d'agents de sécurité privée, et ce dans les zones considérées à risque dans le monde. Le gouvernement entend encadrer d'une manière "très stricte" ce dispositif et ne l'autoriser que seulement dans les "zones à haut risque" où l'usage de la force en cas de légitime défense et les conditions d'armement seront très contrôlées. Ce projet de loi sera prévu être débattu à l'Assemblée Nationale française au mois de février après ce passage en Conseil des ministres. L'objectif de cette loi est de protéger d'une manière légale les armateurs français qui sont obligés de garantir les marchandises auprès de leurs clients alors qu'ils passent par des zones où la piraterie fait légion.

N E W S

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines
Seaweed Seychelles va débarrasser l'archipel de plusieurs tonnes de dépôts d'algues marines par an sur les plages

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation
Le projet de Dabolava a attiré la compagnie canadienne Prophecy Development Corp. , dirigée par John Lee, pour ses mines d'or, de charbon et d'uranium

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes
Vols de câble, branchements illicites, ... La Jirama, compagnie nationale d'électricité et d'eau à Madagascar, fait face à un phénomène qui alourdit son bilan

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center
Avec l'installation du Mining Business Center, Madagascar poursuit son effort d'industrialisation progressive du secteur minier.

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar
Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar.

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto
Constance Tsarabanjina à Madagascar fera partie des sept hôtels du groupe Constance Hotels & Resorts qui utiliseront les applications de Duetto.

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques
Sous l'impulsion de Jean-Fidèle Otandault, nouveau ministre du Budget et des Comptes Publics, le Gabon s'attèle à la relance de son économie et à des réformes structurelles.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique
Inconnus du public, ils sont les acteurs clés dans les relations publiques, le lobbying et les organisations d'événements institutionnels en Afrique.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives