vendredi 17 janvier 2014

Editorial : le Pardon, en est-on capable ?

Editorial de Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


17 janvier 2002 : La Haute Cour Constitutionnelle a accepté un nouveau décompte des voix lors de l'élection présidentielle de 2001, l'issue est que la HCC a reconnu l'avance de Ravalomanana mais en confirmant que ce dernier n'a pas été élu au premier tour du scrutin. Didier Ratsiraka et son équipe ont été chassé par le maire élu d'Antananarivo Marc Ravalomanana.
17 janvier 2009 : Le mouvement TGV conduit par le maire élu d'Antananarivo Andry Rajoelina, a initié son premier rassemblement à Ambohijatovo pour destituer Ravalomanana et a commencé à paralyser le pays. Deux mois après, le 17 mars, ce dernier démissionne et s'exile en Afrique du Sud.
17 janvier 2014 : Hery Rajaonarimpampianina est élu Président de la République selon les résultats définitifs de la HCC.

Cela fait cinq ans jour pour jour que nous avons connu le grand basculement vers l'inconstitutionnalité. La République de Madagascar a maintenant un nouveau souffle, mais une autre valeur se propose à chacun pour que le passé devienne Histoire : le Pardon. En est-on capable ?

1 commentaire:

RAZAFY Lerina Jean-Yves a dit…

Bâtissons notre pays. Chaqu'un à sa juste place. Si nos enfants s'en sortent alors l'Histoire pardonnera.

N E W S