jeudi 30 janvier 2014

Forte embellie pour les exportations d'armes françaises

Nicolas Marmié / AFP / Journal de l'Economie

Un volume d'exportations de 6,3 milliards d'euros en 2013 contre 4,8 milliards en 2012.

Les exportations françaises d'armements ont bondi en 2013 d'environ 30% par rapport à 2012, avec 6,3 milliards d'euros de prises de commandes, grâce notamment à d'importants contrats conclus au Moyen-Orient. La publication de ces chiffres, encore provisoires, intervient alors que la DCNS s'apprete à livrer une frégate multi-missions (FREMM) à la marine royale marocaine.
En 2012, année plutôt terne  pour le secteur, les prises de commandes s'étaient élevées à 4,8 milliards d'euros, contre 6,5 milliards un an plus tôt. 2013 a en revanche été marquée par "un retour significatif des contrats majeurs", avec huit contrats d'environ 200 millions d'euros.
Dans un contexte politique favorable, en raison des tensions entre le puissant concurrent américain et ses allies arabes dans le Golfe, Paris espère conforter sa position de quatrième exportateur d'armes mondial, derrière les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie.

Géographiquement, la France a fait en 2013 un retour en force sur le marché moyen-oriental, qui a représenté 40% du total de ses exportations. Avec 1,8 milliard d'euros de prises de commandes et 28% de l'ensemble, l'Arabie saoudite est le premier client de la France. L'Asie du sud est (16%), avec en particulier Singapour, l'Afrique du nord (11%) et l'Amérique latine (9%) constituent ensuite les principaux débouchés de l'industrie française de défense.
Parmi les gros contrats 2013, la rénovation de la flotte saoudienne compte pour plus de 500 millions d'euros, et la vente de satellites de communication au Brésil pour 300 millions. Mais d'autres importants contrats, comme la vente d'hélicoptères à l'Ouzbékistan et au Pérou, témoignent de la présence française dans une variété de secteurs. La vente de deux satellites espions aux Emirats Arabes Unis, qui doit entrer en vigueur "dans les semaines qui suivent", n'a pas été comptabilisée.
2013 a également été marquée par la consolidation du "socle" sur lequel reposent les exportations françaises, avec des contrats inférieurs à 200 millions d'euros, en hausse de 7%. Le fabricant européen de missiles MBDA et Thales, spécialisé dans l'électronique de défense, ont été en 2013 les deux premiers groupes exportateurs, pour 1,5 milliard d'euros chacun pour la seule part française des contrats.
Secteur en plein développement: les exportations dans le domaine satellitaire ont été multipliées par quatre par rapport à 2012.
Les groupes industriels français devraient bénéficier cette année d'un environnement politique favorable. "L'année 2014 peut être exceptionnelle, si le contrat de vente du Rafale à l'Inde se concrétise", explique-t-on côté Défense. Une discussion "très avancée", que Paris espère voir aboutir dans les prochains mois, tout en soulignant avec prudence la durée toujours très longue de ce type de négociations. Estimée à plus de 12 milliards d'euros, la vente de 126 appareils par Dassault Aviation ferait exploser les chiffres des exportations françaises.

Aucun commentaire:

N E W S

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines

Seaweed Seychelles : fertilisant agricole à base d'algues marines
Seaweed Seychelles va débarrasser l'archipel de plusieurs tonnes de dépôts d'algues marines par an sur les plages

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation

Mines d'or de Dabolava : agrément acquis par Prophecy Development Corporation
Le projet de Dabolava a attiré la compagnie canadienne Prophecy Development Corp. , dirigée par John Lee, pour ses mines d'or, de charbon et d'uranium

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes

Madagascar : la Jirama fait face à la hausse des vols et des fraudes
Vols de câble, branchements illicites, ... La Jirama, compagnie nationale d'électricité et d'eau à Madagascar, fait face à un phénomène qui alourdit son bilan

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center

Contrôle du secteur minier : Madagascar s'offre un Mining Business Center
Avec l'installation du Mining Business Center, Madagascar poursuit son effort d'industrialisation progressive du secteur minier.

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar

L'Etat malgache décaissera le fonds pour apurer la dette d'Air Madagascar
Vonintsalama Andriambololona, ministre malgache des Finances et du Budget, et Ralava Beboarimisa, celui des Transports et de la Météorologie, engageront pour l'Etat malgache le processus de désendettement d'Air Madagascar.

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto

Constance Hotels & Resorts signe un partenariat technologique avec Duetto
Constance Tsarabanjina à Madagascar fera partie des sept hôtels du groupe Constance Hotels & Resorts qui utiliseront les applications de Duetto.

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques

Remaniement gouvernemental : le Gabon face aux nouveaux défis économiques
Sous l'impulsion de Jean-Fidèle Otandault, nouveau ministre du Budget et des Comptes Publics, le Gabon s'attèle à la relance de son économie et à des réformes structurelles.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique

Ces cabinets de lobbying qui essaiment en Afrique
Inconnus du public, ils sont les acteurs clés dans les relations publiques, le lobbying et les organisations d'événements institutionnels en Afrique.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Titres et Archives