lundi 6 janvier 2014

L'Allemagne a l'intention d'investir dans les ressources sous-marines à Madagascar

L'Allemagne a émis une demande officielle de permis d'exploitation de matières premières sur des champs marins au large des côtes malgaches. La surface de cette zone se trouvant au sud de Madagascar s'étend sur plus de 10.000 km2 et elle contiendrait des minerais rares destinés à la fabrication d'écran mais aussi de l'or et de l'argent.

par Tsirisoa Rakotondravoavy pour le Journal de l'Economie


Le groupe allemand Tantalus exploite déjà les terres rares à Ampasindava, au nord-ouest de Madagascar
L'Institut Fédéral de géologie et des ressources naturelles en Allemagne a organisé deux explorations dans l'Océan Indien pour scruter les ressources sous-marines à la recherche de minerais. Ces explorations ont porté leurs fruits avec des résultats positifs témoignant de la présence de champs hydrothermaux contenant des minerais sous-marins au sud de Madagascar.
Parmi les métaux détectés sur cette zone, on a trouvé une concentration élevée de de champs de sulfures contenant de l'or, de l'argent mais aussi plusieurs métaux nécessaires aux technologies destinées à la fabrication d'écran de téléphone, d'ordinateur ou de tablette. Depuis, l'Allemagne a émis une demande officielle de permis d'exploitation de matières premières sur ces champs marins. La surface de cette zone s'étend sur plus de 10.000 km2 et engage l'Allemagne à une enveloppe initiale de 500.000 dollars pour l'exclusivité de l'exploitation pendant 15 ans. C'est le ministère allemand de l'Economie qui a confirmé cette information de demande de licence auprès des autorités malgaches.

Notons que le groupe allemand Tantalus avec son partenaire technique Rodhia sont déjà présents à Madagascar dans l'exploitation de terres rares sur les mines d'Ampasindava, dans le nord-ouest de la Grande Île pour un objectif clair : atteindre dès 2015 8% du marché mondial des terres rares.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF
Avec Nazmeera Moola (Investec Asset Management) et David White (EAIF), les experts et les négociateurs de Meridiam, du groupe ADP, du groupe Bouygues ont engagé des années de négociations pour réaliser les projets de Ravinala Airports.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives