lundi 17 février 2014

Nexter pourrait racheter Paul Boyé Technologies et sa filiale à Madagascar

par H.R. - Journal de l'Economie

L'entreprise française Paul Boyé Technologies fait partie de ces grosses PME familiales basées sur un savoir-faire transmis de génération en génération. Ses dirigeants actuels, deux frères de la famille Boyé, ont atteint l'âge de la retraite et ne trouvent pas des repreneurs au sein de leur famille. Faute de repreneur, Paul Boyé Technologies, spécialisée dans la fabrication de vêtements techniques militaires et civils, est en pourparler avec son homologue américaine Nexter.
Paul Boyé Technologies est forte d'un chiffre d'affaires de 61,8 millions d'euros en hausse de 33% pour l'année 2013, par rapport à l'année précédente. 28% de ce chiffre sont acquis à l'exportation, notamment aux Etats-Unis où l'armée américaine a signé un marché de 129 millions d'euros en 2012 avec Paul Boyé Technologies. Les produits de cette dernière, très demandés dans le segment des "nucléaire, radiologique, biologique et chimique" (NRBC), sont fabriqués en France, au Vernet (Haute-Garonne) par 140 employés, mais aussi dans sa filiale à Madagascar par 600 employés locaux. Le produit phare de l'entreprise, le gilet pare-balles Tigre y est notamment fabriqué grâce à un ingrédient local qui est la toile d'araignée, réputée pour sa haute résistance après traitement. Paul Boyé Technologies a aussi investi dans deux unités logistiques en France pour honorer ses commandes pour la gendarmerie nationale française.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S