jeudi 17 avril 2014

Francophonie : L'heure de l'Océan indien a sonné

par Nicolas Marmié

« L'heure de l'Océan indien a sonné » et la candidature de Jean-Claude de l'Estrac « progresse de jour en jour », selon les autorités mauriciennes. Dans un communiqué publié le 15 avril, le gouvernement de Port-Louis a ainsi clairement affiché soutien à la candidature du Mauricien Jean-Claude de l'Estrac pour succéder au Sénégalais Abdou Diouf au Secrétariat général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
Ancien journaliste, ministre, historien et actuel secrétaire général de la Commission de l'Océan indien (COI), Jean-Claude de l'Estrac est un ardent militant de « l'Indianocéanie ». Ancien chef de la diplomatie mauricienne, il s'est récemment beaucoup investi dans la résolution de la crise institutionnelle à Madagascar. Agé de 66 ans, il bénéficie désormais de l'appui de la COMESA (Marché Commun de l'Afrique Orientale et Australe) et de la COI. Avec pour objectif de créer de fertiles passerelles entre l'Océan indien et le reste de la planète francophone.
Abdou Diouf, 78 ans, président du Sénégal de 1981 à 2000, doit céder sa place de secrétaire général de l'OIF à l'issue de son troisième mandat à ce poste d'ici fin 2014. Créée en 1970, l'OIF regroupe 77 pays (dont 20 avec le statut d'observateur). Son prochain sommet est prévu fin 2014 à Dakar.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S