jeudi 5 février 2015

Alliance commerciale entre la presse régionale française et l’Américain Google

JDE / Le Monde
La régie publicitaire de la presse quotidienne régionale (PQR), 366#Communities, a annoncé le lancement de la première place de marché privée d'achat publicitaire des éditeurs français de PQR, qui bénéficie de technologies développées par Google.
Créée en novembre par l'ensemble des éditeurs de la PQR pour faire face aux invendus de publicités, 366#Communities gère actuellement la publicité de 62 quotidiens, 48 sites Web et 43 applications mobiles, et revendique 25 millions de lecteurs par jour sur les différents supports.
La plate-forme d'achat s'appuie sur la solution « AdExchange » de DoubleClick, la régie publicitaire en ligne de Google, qui utilise les techniques d'enchères en temps réel. Cette place de marché privée opérera avec des acheteurs sélectionnés en mettant à disposition des inventaires Premium, choisis « dans un environnement contrôlé et avec des formats de qualité ».
L'accord porte également sur la plate-forme de publicité sur Internet DFP de Google, qui sera utilisée pour la gestion des campagnes des éditeurs sur différents supports (sites Internet, mobiles, applications, vidéos). « De nouveaux formats exclusifs seront lancés à cette occasion pour mettre en valeur les campagnes des annonceurs », précise 366#Communities.
Le géant américain avait réglé à l'amiable, en février 2013, un contentieux l'opposant aux éditeurs de presse français qui demandaient à Google de payer des droits « voisins », sorte de droits d'auteur, au regard des importants bénéfices publicitaires qu'il réalisait en référençant leurs titres.
Les deux parties avaient alors scellé un accord présenté comme une première mondiale et par lequel la firme de Mountain View s'engageait à aider la presse à accroître ses revenus en ligne et à débloquer 60 millions d'euros pour des projets numériques.
 La publicité numérique est devenue  le deuxième support derrière la télévision.

Aucun commentaire:

N E W S