mercredi 15 avril 2015

Banque Centrale de Tunisie contre la bonne marche des entreprises

Journal de l'Economie / Insight Desk
Les investisseurs étrangers et les entrepreneurs tunisiens se posent des questions sur l'agissement de la Banque Centrale de Tunisie (BCT). Cette dernière a en effet empêché des transferts comme celui de la de la société Vêtement de Travail et de Loisirs (VTL) qui devait encaisser des dividendes de son partenaire étranger.
Habib Miled, le Pdg de VTL a été obligé d'investir à Madagascar où le transfert ne connait aucun blocage. D’après Habib Miled, un transfert de 1,2 million d’euros de la part de son partenaire étranger a été bloqué suivi d'un autre de 5 millions d’euros. Il a exposé son problème d'un débat organisé le 14 avril dernier par la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie (CTFCI) en présence de Yassine Brahim, ministre tunisien du Développement, de l'Investissement et de la Coopération Internationale. Ce débat a justement ouvert les discussions sur le thème « Quelle stratégie de relance de l’investissement et d’amélioration de l’environnement des affaires en Tunisie ? ».
Le cas de VTL n'est pas isolé en Tunisie. Matthieu Langeron, directeur général de Total Tunisie a évoqué le même problème, rappelant que ses dividendes ont été bloqués depuis quatre ans par la Banque Centrale de Tunisie.

Aucun commentaire:

N E W S