dimanche 12 avril 2015

Piratage de TV5 : l'armée française dément que des "documents confidentiels" aient été diffusés

recueilli par Nicolas Marmié / Communiqué officiel / photo Journal de l'Economie (capture d'écran)
Au lendemain de la cyber-attaque qui a frappé les 19 canaux  et les réseaux sociaux de la chaîne internationale francophone TV5, l'armée française a tenu à démentir la publication de documents la concernant ou concernant ses personnels. Le groupe de hackers islamistes "Cybercaliphate" avait mis en garde le président François Hollande et les autres "valets" des Etats-Unis contre tout implication militaire contre l'Etat islamique (Islamic State / IS) avant de diffuser des reproductions de documents d'identité supposées appartenir à des soldats français ou à des agents secrets français.
« Soldats de France, tenez-vous à l'écart de l'Etat islamique», pouvait-on lire sur le site piraté. Sans grande surprise, le ministère français de la Défense a démenti ces informations dans le communiqué suivant :
"Dans la soirée du mercredi 8 avril, la chaîne de télévision TV5 Monde a subi une attaque informatique. Les attaquants ont perturbé ses moyens de diffusion et ont pris le contrôle de son site Internet et de ses comptes Facebook et Twitter. Des messages de propagande ont alors été diffusés. Parmi ceux-ci figuraient des menaces proférées contre les militaires français et leurs familles. Des documents prétendument confidentiels ont été mis en ligne.
Après un examen minutieux de l’ensemble de ces documents par la chaîne de cyberdéfense des armées, les services du ministère de la Défense et ceux du ministère de l’Intérieur, il s’avère qu’aucun de ces documents ne mentionne l’identité de militaires français ni de leurs familles. Le ministère de la Défense dément ainsi catégoriquement que les individus s’en étant pris aux moyens de diffusion de TV5 Monde aient publié des documents confidentiels le concernant.
S’agissant des activités sur les réseaux sociaux et plus généralement sur Internet, le ministère réitère ses appels à la vigilance à l’ensemble de la communauté de Défense. La menace exercée par les groupes terroristes à l’encontre de notre pays et de nos ressortissants demeure en effet à un niveau élevé".

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives