jeudi 14 mai 2015

L'allemand Tantalus fournira l'Europe en terres rares avec Thyssenkrupp

Les terres rares sont les matières premières principales pour la fabrication d'écran tactile, un marché en croissance ininterrompue.
Journal de l'Economie | Insight Desk
Tantalus RE AG (RE pour Rare Earths) est le détenteur de l'exploitation du site de terres rares au Nord-Ouest de Madagascar. Cette compagnie allemande était présente sur le site avec son partenaire, le groupe Rhodia. Le gouvernement allemand a formulé à l'époque, en janvier 2014, une offre d'exploitation sur plusieurs sites, dont Ampasindava pour les terres rares. Tantalus a communiqué un objectif clair pour l'exploitation : atteindre une part de 8% sur le marché mondial des terres rares.

Actuellement, Tantalus promet pouvoir détenir la licence d'exploitation définitive du gouvernement de Madagascar au deuxième semestre de 2016. La société allemande est dans l'obligation d'informer le marché de cette obtention car elle a conclu une clause vente importante de terres rares avec le groupe métallurgique allemand Thyssenkrupp. Cet accord couvre une période de 10 ans dont une tranche initiale de 3 ans sur laquelle Thyssenkrupp achètera chaque année 3.000 tonnes d'oxyde de terres rares. Tantalus gagne ainsi un statut de fournisseur de l'Allemagne en terres rares et le groupe Thyssenkrupp de distributeur de terres rares en Europe. Cette production constitue 30% de la production annuelle de Tantalus à Madagascar. Une option de 7 ans de fournitures supplémentaires ramène la totalité du contrat à 10 ans.

60% de cette production sont destinés au marché chinois avec un autre accord que Tantalus a signé avec Shenghe Resources qui achètera environs 6.000 tonnes, comme le stipule l'accord de février 2015, pour 180 millions de dollars.

Le site d'Ampasindava détient une ressource de 560.000 tonnes sur une surface mesurée de 300km2. Cette ressource pourrait être exploitée sur une période de 50 ans à un rythme d'extraction annuelle de 10.000 tonnes, selon le projet de Tantalus.

1 commentaire:

bob a dit…

Quid de ce que gagne l'Etat Malgache dans cette affaire et à travers cela le peuple Malgache? ...

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives