jeudi 25 juin 2015

Afrique : Signature d'accord de libre-échange et naissance de la Tripartite au Caire

Rencontre du 10 juin au Caire pour la création de la Tripartite - Photo : DR



Journal de l'Economie | Insight Desk
LE CAIRE, 25/06/17 (journaldeleconomie.com) -- La plateforme Tripartite de l'Afrique rassemblant les pays membres de la Comesa (Afrique de l'Ouest), l'EAC (Afrique de l'Est) et la SADC (Afrique australe) s'est réunie au Caire le 10 juin dernier. Il y a été décidé la signature d'un traité de libre-échange entre les 26 pays de ces zones. Ce marché englobera 625 millions de consommateurs et d'acteurs commerciaux africains. L'ensemble jouera un rôle prépondérant sur l'appui porté dès cette année sur la croissance économique du continent estimée à plus de 5%.

Le but principal de l'accord est de porter un coup d'accélérateur sur un chiffre : seulement 12% des échanges commerciaux en Afrique se font entre les pays africains alors qu'en Europe, le rapport est à 70% et en Asie à 55%. L'économie du continent n'attendait plus que cette mise en place de cette Tripartite pour annoncer la future installation du marché commun de l'Afrique, estimé à plus de 1.000 milliard de dollars en 2015. La classe moyenne émergente en Afrique a explosé. Elle représente actuellement, selon les zones et les contraintes politiques, entre 15% et 35% de la population de chacun des 26 pays présents au Caire.

Madagascar était représenté en Egypte lors de cette signature historique par son ministre du Commerce, Henri Rabesahala (cliquer sur la photo, 3ème à dr. à partir du centre, en haut, en lunettes). Selon les observateurs, malgré la présence de l'Egypte, de l'Afrique du Sud, du Kenya et de l'Ethiopie, devenue un géant économique du continent, l'hétérogénéité de la Tripartite constitué sa faiblesse économique, d'autant que l'absence du Nigéria de la Tripartite, base arrière de la présence anglo-saxonne en Afrique, a été très remarquée. 

Aucun commentaire:

N E W S