vendredi 17 juillet 2015

Le canadien DNI Metals veut sa place dans le graphite malgache

La carte de l'implantation de DNI Metals à Madagascar - Image : Google Earth - DNI Metals

Journal de l'Economie | Insight Desk
TAMATAVE (Madagascar), 17/07/15 (journaldeleconomie.com) -- Après avoir créé sa filiale DNI Metals Madagascar, la société canadienne DNI Metals, cotée en bourse à Toronto (TSX Venture) et à Francfort (DG7) a confirmé avoir l'agrément du gouvernement malgache sur trois sites à l'Est de la Grande Île. Ces trois sites longent la route national 2 qui mène à Tamatave, la ville du grand port de Madagascar. DNI Metals a misé sur ces sites à 47 km de Tamatave pour la proximité et la facilité d'accès au port. Cet investissement s'inscrit dans la durée sur ces sites totalisant 43 km², disponibles pour DNI Metals Madagascar pour 50 ans.

Cet investissement fait suite à une lettre d'intention formulée par la société en mars 2015 après avoir conclu sa prospection et ses études techniques sur le site avec ses associés installés à Madagascar.

DNI Metals a un concurrent de taille dans le graphite, Energizer Resources, qui est par ailleurs déjà installé dans la région Est de Madagascar, et qui a commencé il y a plus d'un à commercialiser cette matière très demandée et dont Madagascar fournit une gamme supérieure par rapport à d'autres pays producteurs comme le Brésil et le Canada où DNI Metals est déjà présent.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S