samedi 22 août 2015

Association du n° 1 de la crevette sauvage malgache et celui du saumon en France

de g. à dr. , Franck Paque (Freshpack), Sébastien Roussel et Philippe Barbe (Direct Océan)




Journal de l'Economie | Insight Desk

BOULOGNE (France), 22/08/15 (journaldeleconomie.com) -- Ces deux entreprises n°1 chacune dans son métier ont été créées dans les années 80 et n'avaient pas à l'époque l'ambition de sortir de leurs territoires respectifs. Mais les temps ont changé et la globalisation est passée par là. Et les recherches de ressources se sont élargies à de nouveaux horizons.
Les entreprises ? Il s'agit de Freshpack, créée par Freddy Paque et Jacques Dutertre, spécialiste français de la crevette tropicale de Madagascar, et de Direct Océan, créée par Philippe Barbe, active dans l'importation de saumon d'élevage et sauvage.
La comparaison est jusqu'ici symétrique d'autant que ces deux entreprises très actives dans l'importation ont été créées la même année, en 1980. Mais quand on regarde un peu plus sur les détails, une grande différence de culture émerge.

Après un début rythmée par l'ambiance de travail familiale en produisant des plats cuisinés et des produits de la mer jusqu'en 1998, Freshpack s'est tournée vers le large en atterrissant à Madagascar pour la collecte de crevettes sauvages de première qualité dans la région de Majunga. Freshpack possède actuellement une usine locale, alimentée par les va-et-vient de ses huit chalutiers qui sillonnent toute la région pendant la saison de pêche. L'entreprise, dirigée aujourd'hui par Franck Paque, a grandi en taille et affiche actuellement avec son principal produit un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros. L'usine de Majunga produit chaque année 1.000 tonnes de fruits de mer dont 80% de crevettes sauvages et 200 tonnes de poissons. Les 450 employées de l'usine sont aidés par cinq groupements de pêcheurs locaux qui respectent après des séries de formations les normes imposées par l'Union européenne sur les produits de pêches. A part Majunga, Freshpack est aussi active dans les plats préparés comme sa célèbre brochette de poulet qui a atteint le nombre de 25 millions d'unités pour le marché de la communauté asiatique. En outre, la société pêche aussi des crabes géants dans la mer de Barents, des langoustines et des noix de Saint-Jacques.


Freshpack est le numéro français avec 13.500 tonnes de produits en 2014, dont 80% de surgelés et 20% de produits frais. L'entreprise emploie 17 personnes en France pour le conditionnement et la distribution de ses produits.
L'entreprise Direct Océan, quant à elle, a commencé avec l'importation de saumon sauvage d'Alaska et du saumon d'élevage de Norvège. son activité est centrée sur Boulogne avec 17 employés. Entre 2008 et 2014, son activité a doublé et son chiffre d'affaires a triplé, à 75 millions d'euros. c'est dire de l'importance de la marge de la société avec le saumon, réputé être un produit de très forte valeur ajoutée. Direct Océan est aussi présente au Chili, un pays du saumon pour l'hémisphère sud. Elle avait une usine de 250 personnes vendue en 1998 à une entreprise coréenne, la Corée étant une grande consommatrice de ce produit au niveau mondial. Direct Océan est le numéro un français du saumon, dont l'ancrage reste à Boulogne.

L'association entre ces deux sociétés repose sur une logique économique considérant le marché mondial de leurs produits respectifs. Freshpack va
racheter 50% de Direct Océan et apportera son expertise sur le marché international et la pêche aux larges comme à Madagascar. L'ensemble pèsera 130 millions d'euros selon les estimations des spécialistes du secteur en Europe.

Aucun commentaire:

N E W S