vendredi 7 août 2015

Le "pharaon business" en Egypte

Le canal de Suez passera de 49 à 97 passages de navires par jour





Journal de l'Economie | Insight Desk
ISMAILIA (Egypte), 07/08/15 (journaldeleconomie.com) -- Abdel Fattah El-Sisi est-il un pharaon des temps modernes ? Le monde entier s'est posé cette question visiblement non déplacée au vu de la dernière réalisation de l'Egypte. Le pays des Pharaons a inauguré le doublement du canal de Suez pour augmenter les passages de navires et appuyer le commerce mondial qui utilise principalement ce canal historique depuis 1869.

Devant des invités prestigieux comme le Président français François Hollande, les Premiers ministres Dimitri Medvedev et Alexis Tsipras, El-Sisi n'a pas caché la nouvelle ambition de l'Egypte après les chaos politiques que le pays a connu récemment avant son arrivée au pouvoir. Cet élargissement du canal de Suez s'inscrit en effet sur un vaste plan national continental dénommé Agenda 2063. La président de l'Union africaine, le Dr Dlamini Zuma a rappelé et félicité la suprématie de l'Egypte quant aux avancées prises dans ce pays depuis un an sur les autres pays d'Afrique. Ces travaux du canal de Suez qui ont duré seulement un an ont coûté la bagatelle de 8 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros). L'Autorité du Canal de Suez, l'organe de gestion du canal, espère grâce à ces travaux récents encaisser dès 2023 plus de 13 milliards de dollars en frais et redevances. Les recettes de l'année 2014 sont de 5 milliards de dollars. Le canal de Suez prévoit également d'augmenter le nombre de passage de navires de 49 à 97 par jour. 

Il faut se souvenir que dans le même élan cette année, Egypte a déjà dévoilé en mars lors de la rencontre Egypt Economic Development 2015 à Sharm-El-Sheik un nouveau plan d'urbanisme qui accueillera la nouvelle capitale du pays avec 5 millions de personnes. Ce projet prévoit aussi la construction d'un nouvel aéroport international. Ce projet très ambitieux engage déjà le gouvernement d'El-Sisi pour 43 milliards d'euros.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives