lundi 25 juillet 2016

Décroissance chez SFR, les sous-traitants tremblent

Patrick Drahi a perdu 8 milliards d'euros en bourse après l'achat de l'américain Cablevision Systems



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy | Les Echos
  

PARIS, 25/07/2016 (journaldeleconomie.com) -- La nouvelle ronge le moral des sous-traitants de l'opérateur français SFR et menace leur business. La holding néerlandaise Next LP contrôlée par le milliardaire franco-israelien Patrick Drahi, qui possède entre autres le groupe Altice et SFR, a annoncé une décroissance dans ses opérations et propose de supprimer 3.000 postes auprès de ses principaux sous-traitants. Ces postes se trouverent en majorité chez deux de ces sous-traitants historiques de SFR : Arvato, filiale du groupe de média Bertelsmann, et Sitel, filiale d'Acticall.

Il est loin le temps où l'actionnaire de référence Patrick Drahi a fait la couverture du numéro hors-série de Challenges sur les fortunes professionnelles françaises. Sa fortune, estimée à 16,7 milliards d'euros en 2015 (6è en France selon le classement Challenges) a fondu à 7,5 milliards d'euros sur le classement de cette année. Cette chute s'explique principalement par l'acquisition géante de l'opérateur Cablevision Systems qu'Altice a réalisée aux Etats-Unis en septembre 2015. L'endettement du groupe a atteint ainsi un niveau astronomique de 45 milliards d'euros et la Bourse l'a immédiatement sanctionné avec une chute de 45% de l'action Altice. 8 milliards d'euros d'actifs sont partis en fumée et Patrick Drahi doit réagir, et vite.

La structure et les filiales du groupe Altice et la fortune de Patrick Drahi - Infographie : Altice - Forbes

C'est ainsi que l'idée de couper les coûts des prestataires et sous-traitants est venue. SFR supprimera 1.500 postes chez Arvato et 600 chez Sitel. Deux autres sous-traitants pourraient se voir réduire la voilure avec 900 postes menacés. Il s'agit de Webhelp et Teleperformance, tous deux ayant des filiales et des opérations gérées à Madagascar. Tous ces sous-traitants se sont pourtant implantés avec l'assurance que SFR s'engageait au début sur la sécurisation de ces postes et dénoncent "un mépris de la loi", comme l'ont relayé les colonnes du quotidien Les Echos. Selon un proche d'Arvato qui était en relation avec SFR depuis 17 ans, un préavis de 24 à 30 mois devait être respecté. Cette situation est d'autant plus difficile quand on sait que SFR a lancé ses propres opérations de traitement à Antananarivo, toujours au mépris de ces contrats selon ces sous-traitants. Laurent Uberti, président du groupe Acticall, lui aussi est monté au créneau en mettant en avant une possible liquidation de Sitel qui était en relation d'affaires avec SFR depuis 15 ans.

Chez SFR cette réduction s'explique par la division par trois du volume de clients du groupe en six ans d'opérations. Les sous-traitants étaient au courant de cette situation selon la communication du groupe car la réduction de coûts a été annoncée depuis deux ans. Selon Les Echos, SFR a déjà écopé d'une amende de 375.000 euros l'année dernière après des plaintes de ses sous-traitants déposées auprès du Ministère des Finances, à Bercy, pour retard de paiement des factures "fournisseurs".

La "méthode Drahi" dans les télécoms semble ne pas être un acte isolé. Le groupe de média français NextRadioTV, qu'il contrôle à travers Altice avec le patron historique Alain Weill, et qui possède BFM TV, RMC Radio et L'Express, Libération et L'Expansion, est aussi entré dans la logique de réduction de coûts. Ce qui a également fait monter au créneau les journalistes travaillant pour les chaines et les titres du groupe sur la méthode anti-social d'Altice.

Aucun commentaire:

N E W S

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF
Avec Nazmeera Moola (Investec Asset Management) et David White (EAIF), les experts et les négociateurs de Meridiam, du groupe ADP, du groupe Bouygues ont engagé des années de négociations pour réaliser les projets de Ravinala Airports.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives