lundi 29 août 2016

Fièvre aphteuse à l'île Maurice : importation de viande interdite à Madagascar et en France


La propagation récente de la fièvre aphteuse sur l'île Maurice et Rodrigues risque de porter un coup dur sur la production d'élevage sur tout l'Océan Indien




Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ANTANANARIVO, 29/08/2016 (journaldeleconomie.com) -- Les services des douanes françaises et les autorités malgaches ont émis des circulaires qui font état de propagation de la fièvre aphteuse sur l'île Maurice et Rodrigues. Dès le 15 août, le ministère malgache des Transports et de la Météorologie a reçu une note émanant de celui de l'Agriculture et de l'Elevage qui interdit toute importation d'animaux vivants, de viandes animales et tous produits et sous-produits dérivés de sources animales provenant de l'île Maurice et de Rodrigues sur le territoire de Madagascar.
Cette note distribuée à toutes les autorités de transports et de commerce de la Grande Île certifie que Madagascar est encore "indemne vis-à-vis de cette maladie". Cette mesure radicale a été prise pour protéger les consommateurs et les produits malgaches.

Infographie : Douane française
La Douane française a elle aussi émis le 23 août une note d'interdiction totale d'importation de ces mêmes produits sur le sol français et les DOM-TOM. A la différence de Madagascar, la France a élargi l'interdiction d'importation d'espèces vivants, de viandes et de produits de l'élevage bovin, ovin, caprin et porcin, provenant des îles de l'Océan Indien : Maurice, Rodrigues, La Réunion, Mayotte, Seychelles, Madagascar et Comores. La douane française a saisi l'Union européenne qui va certainement s'exprimer sur ce cas. Il faut noter que la fièvre aphteuse n'est pas transmissible à l'homme mais risque de contaminer tous les produits et sous-produits d'élevage : viande, lait, charcuterie, ...

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S