mardi 27 septembre 2016

Editorial de Tsirisoa Rakotondravoavy : Une paix est possible

Vêtus de blanc, Juan Manuel Santos et Rodrigo Londoño ont signé l'accord de paix en Colombie


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


BOGOTA 27/09/2016 (journaldeleconomie.com) -- Juan Manuel Santos, président de la Colombie, et Rodrigo Londoño, commandant en chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie, ont signé l'accord de paix historique hier. Cet accord qui sera soumis à un référendum mettra fin à un demi-siècle de conflit, causant plus de 260.000 morts, 6,9 millions de déplacés et 45.000 disparus. "Jamais plus la guerre", a entonné Santos dans son discours. Londoño a prononcé les mots les plus difficiles que ses prédécesseurs auraient été incapables de prononcer publiquement : "Mes sincères excuses à toutes les victimes du conflit, pour tout le mal qu'on a pu causer".

Car une paix est possible, tous vêtus de blanc face au monde entier, ces hommes nous adressent un message d'espoir qui nous provient des frontières de l'incompréhension, du territoire de la colère et d'un vieux conflit engagé dans les confins les plus reculés de la haine. Ils nous rappellent aujourd'hui de manière ironique l'imperfection de la démocratie et la limite de la vanité humaine. Les lois humaines ont touché leurs limites et le sang versé par des milliers d'hommes et de femmes durant cinq décennies en est à la fois le témoin et le prix à payer.
Car une paix est possible, charge à nous d'y déceler la moindre lueur d'espoir pour le monde actuel de nouveau soumis à un regain des idées politiques radicales et de l'indifférence générale face à un nouveau drame humain qui menace la planète : le déplacement sans précédent de réfugiés. A la recherche de plus d'humanité, ces hommes, femmes et enfants ont été confrontés eux aussi aux lois de leurs pays, qui ont fait d'eux ces réfugiés qu'on rejette avec force. Nos réactions radicales feront d'eux les parias des temps modernes, et bien sûr vous et moi, nous détournons notre regard en vertu du sacro-saint avantage social et économique que nos lois démocratiques nous confèrent. Des lois somme toute décriées par nous-mêmes dès lors qu'elles touchent à nos propres intérêts : droit à la santé, droit au travail, droit à l'expression, droit au vote.

Aussi violente soit-elle, l'histoire contemporaine de la Colombie est une leçon d'humanité et l'acceptation de l'imperfection de la démocratie est un espoir. Et pardonner sera la seule garantie pour qu'une paix soit possible.

Aucun commentaire:

N E W S

Mozambique : l'île Maurice va exploiter des terres mises en concession en 1999

Mozambique : l'île Maurice va exploiter des terres mises en concession en 1999
L'usine de sucre de Maragra Açucar, non loin de Maputo et appartenant à l'Associated British Foods, pourrait être le premier client des futures activités mauriciennes en terres mozambicaines.

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation

Nosy-Be : Alpitour mise gros sur la gestion d'Andilana Beach après sa rénovation
La présence du groupe Alpitour dans la gestion d'Andilana Beach Resort, dirigé jusqu'ici par Andrea Aiolfi, transformera totalement l'hôtel et la destination Nosy-Be.

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF

Aéroports d'Ivato et de Nosy-Be : les rôles de Meridiam Africa, Investec Asset Management et l'EAIF
Avec Nazmeera Moola (Investec Asset Management) et David White (EAIF), les experts et les négociateurs de Meridiam, du groupe ADP, du groupe Bouygues ont engagé des années de négociations pour réaliser les projets de Ravinala Airports.

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA

Madagascar : hausse de production de 130% sur le marché de l'AGOA
La Douane américaine et la Direction de la Douane malgache ont affiné les textes règlementaires pour appuyer les entreprises malgaches agréées au système AGOA.

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe

Océan Indien : Air Corail jette l'éponge, Air Madagascar confirme, Air Seychelles performe
La concurrence des compagnies géantes du Golfe et d'Europe rebat la carte du secteur aérien sur l'Océan Indien. Les challengers doivent se relancer pour faire face

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert

London Golden Bean Award 2017 : l'or pour la Chocolaterie Robert
Depuis 1940, la Chocolaterie Robert a développé sur l'international ses activités, surfant sur la qualité du cacao de Madagascar.

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien

Distribution pétrolière : Rubis renforce la présence française sur l'Océan Indien
Avec Galana, leader du secteur à Madagascar, et SRPP, détenant le monopole à la Réunion, Rubis contrôle une capacité de 510.000m3 sur l'Océan Indien.

Titres et Archives