lundi 19 septembre 2016

Le port de Melbourne géré par un fonds d'investissement


Les ports australiens seront progressivement privatisés pour augmenter la qualité des infrastructures et réduire les dettes 



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy | Container-Management


MELBOURNE 19/09/2016 (journaldeleconomie.com) -- La gestion du port Melbourne vient d'être cédée à un consortium constitué par des fonds d'investissements et un fonds de pension. Ce port, le plus grand d'Australie, va désormais être géré par la Queensland Investment Corporation, Borealis, Future Fund, Global Infrastructure Partners et le fonds de pension du Canada, Omers. Ce consortium a déposé une offre de 6,5 milliards d'euros auprès de l'Etat de Victoria qui n'attendait que 5 milliards d'euros sur cette offre. Le port de Melbourne sera ainsi géré pour une gestion sur une durée de 50 ans, sachant qu'il accueille 3.000 navires par an, le plaçant comme premier terminal à conteneurs et terminal fret d'Australie. Les navires porte-conteneurs provenant d'Asie, notamment de la Chine, de Hong Kong et de Singapour sont les premiers à fréquenter ce grand port de l'hémisphère sud.
 
Navires en approche du port de Singapour 
 
Cette concession est la deuxième d'une longue série de privatisation des ports australiens, initiée par le gouvernement pour augmenter la qualité des infrastructures et baisser leur niveau d'endettement, à l'instar de celui de Newcastle, dans la Nouvelle-Galles du Sud, cédée en 2014 à un consortium sino-australien pour 98 ans. Les chinois seront les plus intéressés par cette série de privatisations de ports australiens. Cet intérêt est expliqué notamment par leur expérience mais aussi par le volume croissant du fret chinois transitant sur les grands ports de l'hémisphère sud, en Australie, en Afrique du Sud et sur l'Océan Indien.

Aucun commentaire:

N E W S