dimanche 25 septembre 2016

Un vol d'Air France reliant Paris à Antananarivo passé au peigne fin

La tension sécuritaire augmente deux mois avant le Sommet de la Francophonie à Antananarivo


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


PARIS 25/09/2016 (journaldeleconomie.com) -- Le vol 934 d'Air France reliant Paris à Antananarivo à la date du 24 septembre a été retardé. Le décollage de l'appareil à Roissy - Charles de Gaulle a pris 45 minutes de retard et plus d'une heure de retard à l'atterrissage à Ivato Antananarivo. La cause de ce retard était, selon des sources aéroportuaires à Roissy, l'absence d'un passager ayant pourtant enregistré son bagage à l'embarquement. Ce bagage a tout de suite était traité par les services de sécurité de Roissy - CDG comme un "colis suspect", d'autant que son propriétaire n'a plus répondu aux multiples appels de l'aéroport au moment du départ.
 
Il faut comprendre dans cet incident la tension latente auprès des services de sécurité aéroportuaire après les multiples attentats qu'ont connu récemment la France et d'autres pays d'Europe. Un autre événement majeur, le Sommet de la Francophonie à Antananarivo, qui aura lieu dans deux mois jour pour jour après cet incident, a aussi mis sous tension les services de sécurité des deux aéroports opérant pour ce vol.
Faut-il se rappeler que les deux pays, la France et Madagascar, ont malheureusement connu une fête nationale particulière cette année, les attentats de Nice le 14 juillet précédés de l'explosion meurtrière à Antananarivo le 26 juin.

Aucun commentaire:

N E W S