vendredi 30 décembre 2016

Premier bénéfice pour Air Mauritius depuis 10 ans

Air Mauritius et Emirates Airlines vont rallier Dubaï et Doha à Port-Louis et Antananarivo en partage de codes sur un A380

Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy | Air Journal


PORT-LOUIS - 30/12/2016 - La compagnie Air Mauritius s'attend à un bénéfice sur l'exercice annuel 2016. Tous les indicateurs de la compagnie mauricienne sont en effet passés au vert au premier semestre de 2016. A travers un communiqué, Air Mauritius a annoncé avoir enregistré 2 millions d'euros de bénéfice, le premier depuis dix ans. En 2015, à la même période, la compagnie basée à Port-Louis a essuyé une perte de 9 millions d'euros. Son chiffre d'affaires a ainsi connu une hausse de 2,7%, de 106,5 millions d'euros à 109,4 millions d'euros, toujours sur la même période, avec un chiffre d'affaires annuel de 490,8 millions d'euros sur l'année pleine enregistré en mars 2016. Au mois d'août, Air Mauritius a déclaré avoir transporté 343.473 passagers, en hausse de 9% par rapport au même mois l'année dernière à 315.098. Le taux d'occupation de sièges a également atteint 77% cette année, à 2,1% de plus par rapport à l'année dernière.

jeudi 29 décembre 2016

Wall Street et ses milliardaires : l'effet Trump fonctionne

Les marchés, incarnés par Michael Douglas dans "Wall Street Money never sleeps", ont tiré profit de l'élection de Donald Trump

Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


NEW YORK - 29/12/2016 - L'agence Bloomberg, elle-même appartenant au milliardaire et ancien maire de New York Michael Bloomberg, a publié la liste des plus grosses fortunes mondiales pour l'année 2016. A la lecture de cette liste, le cru 2016 des milliardaires annonce, avant la prise de fonction de Donald Trump le 20 janvier prochain, le retour de la grande Amérique dans les affaires, thème central de la campagne des Républicains pro-Trump. Depuis son élection en novembre, la promesse de campagne de Trump sur sa politique de relance économique et la dérégulation dans plusieurs secteurs industriels et des services financiers a apporté des effets prématurés sur les marchés et les grosses fortunes. L'indice Dow Jones a frôlé les 20.000 points et les prises de bénéfices des grands groupes se succèdent avant la fin de l'année. Les fortunes des milliardaires ont augmenté de 5,7%, une hausse de 237 milliards de dollars, et a atteint les 4.400 milliards de dollars le 27 décembre 2016.

mercredi 28 décembre 2016

Madagascar : la laïcité, du péril vers l'espoir

L'immixtion entre l'Etat et les religions est illustrée par cette photo de président, d'anciens présidents et de chefs d'églises lors de la réconciliation nationale à Madagascar

Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ANTANANARIVO - 28/12/2016 - La laïcité est l'un des socles fondamentaux de la démocratie. La constitution de la IVè République de Madagascar dans son article premier est clair : "Le peuple malagasy constitue une Nation organisée en État souverain, unitaire, républicain et laïc". Son sens premier et son absence d'ambiguïté ont pourtant été hypothéqués par les événements successifs qui ont fait l'histoire politique contemporaine de Madagascar. La valeur constitutionnelle de la laïcité s'est ainsi altérée sans qu'aucun citoyen ni dirigeant d'institution n'y décèle le danger sur la solidité de la démocratie.

lundi 26 décembre 2016

Turbulence chez Etihad Airways

Etihad Airways risque une perte en 2016 en contrôlant trop de compagnies aériennes en difficulté

Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ABU DHABI - 26/12/2016 - La compagnie d'Abu Dhabi, Etihad Airways passe actuellement par une zone de turbulence. 13 ans après sa création, Etihad, qui a occupé le trio de tête dans l'acquisition et de prises de participations dans d'autres compagnies de plusieurs continents, se retrouve dans une difficulté financière et une crise de gouvernance sans précédent. L'agence Reuters a en effet annoncé le départ prochain de son directeur général, l'australien James Hogan. Ce départ non confirmé par la compagnie annoncerait un coup de frein sur les acquisitions boulimiques et des prises de participations d'Etihad dans les compagnies européennes. On laisse entendre notamment sa sortie, entre autres, du capital d'Alitalia et d'Air Berlin. 

samedi 24 décembre 2016

Conférence de Valdaï : l'état du monde selon Poutine

Le drapeau de la Russie, planté partout par sa police militaire, domine actuellement plusieurs quartiers d'Alep

Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


MOSCOU - 24/12/2016 - Vladimir Poutine a tenu sa conférence annuelle de Valdaï devant plus de 1.400 journalistes et agences de presse internationales. L'édition de 2016 menée par le maître du Kremlin tient d'une démonstration de force face au monde entier depuis la prise de distance par l'Union européenne, de l'OTAN et de l'administration Obama, il y a trois ans par rapport à la Russie. Si le succès de la politique intérieure de Poutine est mitigée après les dernières élections législatives qui ont vu la montée progressive de ses opposants à la Douma, sa politique internationale tient par contre du tour de force digne de la période de grandeur de l'URSS.

dimanche 18 décembre 2016

Une quatrième étoile pour Le Louvre Hôtel d'Antananarivo

  
 Les façades du Louvre Hôtel & Spa lors du Sommet de la Francophonie (photo publications Le Louvre Hôtel)

Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ANTANANARIVO - 18/12/2016 - Pendant le Sommet de la Francophonie du mois de novembre à Antananarivo, le Louvre Hôtel & Spa a surpris les tananariviens, notamment les noctambules, par un événement off et inédit à Madagascar. Les façades de cet hôtel situé au centre de la capitale malgache, bâti en 1930 sur la structure du constructeur Eiffel, ont été illuminées par les images et les lumières projetées par la société ProdCom durant les deux soirées du sommet international. Julien Chaignot, directeur commercial de cette société, et toute son équipe, spécialisée dans l’imagerie 3D ont planché sur cette projection basée sur la technologie appelée « vidéo-mapping ». Le travail en amont a nécessité la collaboration de plus d’un mois entre ProdCom et Stéphane Troubat, directeur artistique de ce projet hors normes. Le résultat a dépassé leur espérance et a émerveillé les visiteurs de cet endroit historique de l’architecture tananarivienne lors du Sommet de la Francophonie.

Mais les fastes concoctés par le Louvre Hôtel ne se sont pas arrêtés sur ces deux nuits inoubliables. L’équipe de l'hôtel a récidivé deux semaines après, certes moins dans le spectaculaire mais cette fois-ci dans l’efficacité. L'établissement vient en effet de fêter l’obtention de sa quatrième « étoile ».

Île Maurice : premier dans le classement UIT 2016 de la société de l'information en Afrique

46 pays ont été notés par l'UIT pour 2016 en matière de TIC et de Télécoms

 


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


PORT-LOUIS - 18/12/2016 - Le classement mondial par pays sur le thème de la société de l'information a été publié par l'Union Internationale des Télécommunications pour l'année 2016. Pour le continent africain, le top 3 est dominé cette année par la zone Océan Indien et Afrique australe. L'Île Maurice (73è mondial) garde la première place, qu'elle détenait déjà l'année dernière, suivie par les Seychelles (86è mondial) et l'Afrique du Sud (88è mondial). Deux pays du Maghreb occupent les 4 et 5è place : la Tunisie (95è mondial) et le Maroc (96è mondial).

samedi 17 décembre 2016

Scandale politico-financier au Mozambique : les bailleurs de fonds se disent floués

Iskandar Safa, Armando Gueboza et François Hollande en 2013

 


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy | Wall Street Journal


MAPUTO - 17/12/2016 - Le Mozambique est actuellement le théâtre d'une crise financière sans précédent. Depuis octobre, le pays s'est déclaré insolvable et sa dette a grimpé de 20%, atteignant 130% du PIB en 2016. La cause principale est le crédit ouvert au Mozambique par le Crédit Suisse à Londres et la banque russe VTB d'un montant de 2,2 milliards de dollars. La part du Crédit Suisse dans ce crédit accordé est de 1,04 milliard de dollars. Officiellement, une première partie de cette somme est allouée à Ematum, une société de pêche opérant dans le Canal du Mozambique, et une autre partie pour un programme de protection frontalière. Le dessous de l'enquête révèle pourtant un vaste programme d'armement engagé par le gouvernement de Maputo. La communauté financière internationale et les bailleurs de fonds voient d'un mauvais œil cette opération. Emboitant le pas à quatorze pays occidentaux partenaires du Mozambique, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont critiqué le financement et ont stoppé tous leurs appuis au gouvernement mozambicain, ces institutions n'étant pas informées à temps pour ces énormes opérations de crédit.

Du côté des institutions financières européennes, la FINMA, autorité suisse de surveillance des marchés financiers, et la Grande Bretagne ont lancé des enquêtes auprès du Crédit Suisse et le FMI a engagé un audit exceptionnel sur les parties prenantes de ce financement. 

Start-up Weekend Edition Madagascar 2016 : innovation et développement

Start-up Weekend 2016 à Paris

 


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


PARIS 17/12/2016 - Loin de leur pays, englué dans une éternelle guéguerre politique de plusieurs décennies, qui a eu raison de toute forme d'optimisme pour une relance économique durable, des jeunes malgaches résidant en France ont brisé la fatalité et ont démontré le "chemin du possible" pour l'économie de Madagascar. Leur principale force, la jeunesse, a parlé, et a accouché de plusieurs projets de développement destinés à leur pays d'origine, accompagnés d'un message adressé à leurs ainés et à leurs compatriotes : ils sont loin de la Grande Île, mais leur âme créative y est bien ancrée et leurs actions parlent d'elles-mêmes par la qualité de chaque projet apporté par ces jeunes lors du Start-up Weekend 2016 Edition Madagascar à Paris.

jeudi 15 décembre 2016

Record d'emprisonnement de journalistes atteint en 2016

Le régime d'Erdogan détient 81 journalistes en prison en 2016

 


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ANKARA 15/12/2016 - En cette période de fin d'année, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a publié un record historique, celui de l'emprisonnement de journalistes au niveau mondial. Ainsi, le chiffre de cette année 2016 est de 259 journalistes emprisonnés dans le monde, contre 199 en 2015. Depuis que le CPJ recense ce nombre en 1990, le précédent était de 232 emprisonnements en 2012. Le premier pays pointé du doigt est la Turquie avec 81 journalistes actuellement emprisonnés par le gouvernement et plus d'une centaine d'agences de presses fermées. Les autres pays qui suivent dans cette liste sont la Chine, l'Egypte, l'Erythrée et l'Ethiopie. L'Iran est sortie de ce top cinq depuis la levée de l'embargo et le réchauffement de ses relations diplomatiques avec l'Occident.

Paris accueille les initiatives privées qui financent Madagascar

Au fond à g, Martin Fleury, administrateur de Fadev, au fond à dr. Saïd Bourjij, directeur d'Epargne Sans Frontière, au 1er plan à g. Jean-Louis Reydellet De L'Isle de Sale, conseiller Afrique du Fidima, debout Saholy Malet (photo : Fidima)


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


PARIS 15/12/2016 - En marge de la Conférence des bailleurs de fonds de Madagascar à Paris au début du mois de décembre, une autre rencontre économique s'est déroulée dans la capitale française. Il s'agit de la troisième édition annuelle du Forum international des investisseurs à Madagascar et en Afrique (Fidima) dont la première s'est tenue il y a deux ans à Antananarivo suivies des deux éditions parisiennes.

jeudi 1 décembre 2016

OPEP : premier accord de limitation depuis la crise financière de 2008

Le nigérian Mohammed Barkindo, secrétaire général de l'OPEP (Infographie / photo : AFP)



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy


ANTANANARIVO 26/11/2016 - L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a conclu un accord qualifié d'historique. La conférence de l'OPEP, dirigée par le qatari Mohammed Saleh Al Sada et son secrétaire général, le nigérian Mohammed Barkindo, a communiqué le 30 novembre l'accord signé à Vienne, en Autriche, entre les 14 Etats membres sur la limitation de la production de pétrole. Cette limitation est sensée ramener rapidement à la hausse le cours du pétrole, trainant à moins de 50 dollars le baril depuis deux ans. Cet accord devrait permettre aux producteurs et aux marchés de compter sur la hausse du baril, déjà constatée à 9,31% quelques heures après l'annonce sur le New York Mercantile Exchange ramenant le baril de brut à 49,44 dollars. Dans la même foulée, le baril de la Mer du Nord (Brent) à Londres est passé à 50,10 dollars, avec une hausse de 3,72 dollars par rapport à la clôture du mardi 21 novembre.

N E W S