mercredi 18 janvier 2017

BGFIBank Madagascar a participé au BGFIDay avec les filiales en Afrique


La Fondation BGFIBank organise tous les ans le BGFIDay, inscrit dans son programme sociétal dénommé "Act".


Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy

ANTANANARIVO - 18/01/2017 - BGFIDay est une journée solidaire qui s’inscrit dans le cadre du programme « Act » initié par la Fondation BGFIBank, présidée par Henri Claude Oiyma, également Pdg de cette banque. C'est une initiative qui contribue à pallier le manque de bénévoles dont souffrent généralement les associations en Afrique. BGFIDay marque par ailleurs l’engagement des collaborateurs de la BGFIBank dans les onze pays d'implantation de la banque, aux côtés des acteurs qui travaillent quotidiennement pour plus d’équité sociale. BGFIBank Madagascar a participé lors de la période des fêtes de fin d'année au BGFIDay, parallèlement aux filiales des autres pays : Cameroun, Bénin, Guinée Equatoriale, Côte d’Ivoire, Congo, Gabon et au Sénégal.


BGFIBank perpétue ainsi son engagement sociétal depuis 2006 à travers sa Fondation BGFIBank. Le BGFIDay de 2016 a pris nouvelle dimension axée sur l’éducation et la formation, particulièrement auprès des plus démunis. Lors de la deuxième édition du BGFIDay sur la Grande Île, les collaborateurs de la BGFIBank Madagascar ont rejoint  l’Ecole Primaire Publique d’Ampefiloha, au centre d'Antananarivo. La banque a organisé une demi-journée récréative avec les enfants du Centre Préscolaire Manovosoa. Cette action est une réponse à la demande de partenariat de l’Association Préscolaire Miaradia qui prend en charge la scolarisation et l’éducation de 115 enfants des rues âgés de 3 à 5 ans, vivant dans les quartiers défavorisés des environs. Le programme Act engage ainsi la BGFIBank dans des actions concrètes sur les responsabilités sociétales des entreprises (RSE). 

« Je suis heureux de constater que chaque année, nos collaborateurs participent avec enthousiasme à cette journée d’actions solidaires. Nous avons tout simplement souhaité matérialiser notre engagement en offrant aux collaborateurs la possibilité de proposer et de mener leurs projets solidaires, en plus de ceux que nous réalisons au quotidien par le biais de notre fondation »,  a déclaré Henri Claude Oyima sur les journées organisées par toutes les filiales de la BGFIBank.

Outre ces engagements sociétaux, la filiale BGFIBank Madagascar a inauguré cette année la BGFINight, à savoir l'ouverture de toutes ses agences jusqu'à 19h30. C'est une action visant à recevoir les clients de la banque au-delà des heures ouvrables, destinée notamment aux salariés et chefs d'entreprises.

Aucun commentaire:

Air Madagascar a choisi le logiciel Alexis pour l'optimisation de ses opérations de vols

Air Madagascar a choisi le logiciel Alexis pour l'optimisation de ses opérations de vols
Air Madagascar pourra accélérer son redressement et optimisera avec sa filiale Tsaradia ses opérations de vols grâce au logiciel Alexis.

Océan Indien : relations renforcées par une commission mixte entre Madagascar et Maurice

Océan Indien : relations renforcées par une commission mixte entre Madagascar et Maurice
Signataires du programme MASE sur l'Océan Indien, Madagascar et Maurice créent une commission mixte pour leurs liens économiques

Croissance des IDE des Seychelles au premier trimestre 2018

Croissance des IDE des Seychelles au premier trimestre 2018
Les Seychelles ont connu une hausse considérable des investissements hôteliers et des activités touristiques ces derniers mois.

Paypite, le bitcoin francophone vise Madagascar

Paypite, le bitcoin francophone vise Madagascar
Vincent Jacques,fondateur de Paypite, veut cibler le marché francophone : Madagascar, Côte d'Ivoire, Sénégal et Israël

Air Austral et Air Corsica signent un accord interligne

Air Austral et Air Corsica signent un accord interligne
L'accord entre Air Corsica et Air Austral ouvre les destinations corses aux passagers de l'Océan Indien

Sénégal : annoncé en août 2017, l'achat de Tigo a été réalisé par le trio Hiridjee, Niel et Sow

Madagascar : la République, nos différences à assumer