lundi 9 janvier 2017

Russie : Apple et Google sommés de fermer LinkedIn

La Russie accuse LinkedIn d'avoir perdu 117 millions de données personnelles



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy

MOSCOU - 09/01/2017 - L'agence russe de régulation des télécoms Roskomandzor a ordonné à Apple et Google de bloquer dans leurs sites d'applications celle de LinkedIn. Cette décision fait suite à l'exigence de la Russie de bloquer le réseau social professionnel LinkedIn le 10 novembre 2016. Moscou a en effet promulgué une loi en 2015 pour interdire à toutes les entreprises du web de stocker des données de la population russe hors de son territoire. La Roskomandzor a évoqué la fuite et la vente de 117 millions de données personnelles russes, notamment des identifiants sur LinkedIn, en mai 2016. Vadim Ampelonski, porte-parole de la Roskomandzor, a également informé le public que Facebook et Twitter sont dans le collimateur de Moscou pour les mêmes raisons.


Généralement, les données sont gérées par des fournisseurs d'accès internet (FAI) en Russie et ceux qui les stockent hors du pays ont déjà été bloqués par le gouvernement. Dans la même foulée, la Russie s'est attaquée aux magasins d'applications (apps store) des grandes firmes étrangères, notamment Apple et Google par lesquels les applications étaient encore accessibles. LinkedIn ne sera certainement pas la dernière application bloquée par la Russie.

Il faut noter que LinkedIn affiche 400 millions de membres dans plus de 200 pays, dont 6 millions de d'utilisateurs russes.

Aucun commentaire:

N E W S