lundi 27 février 2017

WMC 2017 à Barcelone : un boulevard pour le chinois Huawei

Huawei, le géant de Shenzen, profite des faiblesses de Samsung et de l'absence d'Apple pour lancer le P10 au WMC 2017 de Barcelone. 



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy

BARCELONE - 27/02/2017 - Huawei, numéro trois mondial du mobile avec 10,6% du marché, représenté cette année par Richard Yu à Barcelone lors du World Mobile Congress, lance le P10, son smartphone phare. Le groupe chinois basé à Shenzen n'a pas hésité sur sa stratégie face à l'absence d'Apple à cet événement et aux faiblesses du coréen Samsung, empêtré dans l'affaire de corruption et d'évasion fiscale de son ex-patron Lee Jae-Yong. Ce dernier est en détention provisoire depuis le 17 février, alors que Samsung n'arrive pas encore à remonter la pente après l'affaire des batteries de son Galaxy Note 7. Le groupe coréen prévoit le lancement du Galaxy S8 au mois d'avril.


Il faut savoir que malgré ses bons chiffres au quatrième trimestre 2016, avec un bénéfice d'exploitation de 7,8 milliards de dollars, Samsung a perdu pendant la même période la place de leader mondial du mobile face à Apple. Ce dernier possédant sa propre conférence annuelle de présentation de produits à San Francisco, son concurrent chinois Huawei a mis un effort sans précédent pour le lancement de son P10. Huawei a en effet loué notamment l'autonomie et la fiabilité de sa batterie, histoire de mettre à terre son rival Samsung, tout en avançant un prix compétitif pour son P10, à 600 euros.

Deux autres constructeurs ont fait un come-back remarquable à Barcelone. Le finlandais Nokia, qui a été cédé à la société HMD, a présenté son célèbre 3310 avec un look et une performance revisités vendu à 49 euros, et BlackBerry qui veut regagner une part de marché après sa disparition momentanée du marché mondial du mobile.

Aucun commentaire:

Graphiques | Juin 2017

Graphiques | Juin 2017
Panorama sur le mois

N E W S