lundi 27 mars 2017

Les paradis fiscaux abritent 25% des bénéfices des banques européennes

Le Luxembourg reste en tête des paradis fiscaux préférés des banques européennes



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy  

PARIS - 27/03/2017 - L'ONG Oxfam a déclaré que pour l'année 2015, sur plus de 100 milliards d'euros de bénéfices déclarés par les banque européennes, 25 milliards d'euros auraient atterri dans les paradis fiscaux. A la tête de ces paradis fiscaux identifiés, on trouve comme pour l'année 2014 le Luxembourg, suivi par l'Irlande et Hong Kong. Au total, les paradis fiscaux ne représentent que 1% de la population de la planète et 5% du PIB mondial. 


Le Luxembourg abrite 4,9 milliards d'euros des bénéfices de 20 grandes banques, équivalent de la déclaration faite au Royaume-Uni, la Suède et l'Allemagne réunis. Ce pays abrite quelques 112 filiales de 141 groupes bancaires du monde entier, dont 37 allemands, 14 français, 11 suisses, 9 italiens, 9 suédois, 7 britanniques et 7 américains et qui représentent 742 milliards d'euros d'actifs déclarés.

BNP Paribas, BPCE, Crédite Agricole, Crédit Mutuel - CIC et Société Générale ont déclaré 5,5 milliards d'euros de bénéfices dans les paradis fiscaux en 2015. Les championnes de la déclaration dans les paradis fiscaux sont BNP Paribas et Société Générale avec respectivement 3,2 milliards et 1,3 milliards d'euros enregistrés. La Société Générale à elle-seule a déclaré 39 millions d'euros de bénéfices contre un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros, rien qu'en Irlande.

Oxfam rappelle aux institutions, notamment européennes, à améliorer la directive européenne qui est actuellement en discussion, et à mettre en place un reporting pays par pays plus transparent.

Aucun commentaire:

N E W S