dimanche 16 avril 2017

Résultat net en hausse de 31% pour le groupe BGFI


Henri Claude Oyima, Pdg du groupe BGFI lors du dernier Africa CEO Forum. 



Journal de l'Economie | Tsirisoa Rakotondravoavy

LIBREVILLE - 16/04/2017 - Le Conseil d'administration du groupe BGFI a publié ses résultats annuels le 8 avril dernier. Sous la présidence de Henri Claude Oyima, le groupe a prouvé sa capacité de résilience par rapport à l'environnement économique difficile, notamment dans les pays producteurs de matières premières victimes du niveau bas des prix sur le marché, à l'instar du Gabon en attente d'une hausse continue du prix du pétrole.


Le groupe BGFI a ainsi affiché les chiffres de l'exercice 2016 pour un total bilan à 4,4 milliards d'euros (2.935 milliards de FCFA), le produit net bancaire (PNB) étant arrêté à 331,5 millions d'euros contre 327 millions d'euros en 2015. Le résultat net consolidé du groupe, présent dans onze pays (en Afrique, dans l'Océan Indien et en France), a grimpé de 31% à 58,5 millions d'euros. Dans la même foulée, le groupe BGFI affiche une rentabilité des capitaux (return on equity) de 14%, avec un dividende par action de 8,25 euros en hausse de 72% pour 495 millions d'euros de fonds propres. Ce dividende par action sera proposé aux actionnaires en assemblée générale ordinaire qui se tiendra le 18 mai. 

Par ailleurs, à travers un communiqué, le groupe BGFI a annoncé la structure organisationnelle à la date d'avril 2017 lors de cette série de publication.


Aucun commentaire:

N E W S